EDF et Veolia en discussions avancées pour se partager Dalkia

le
0

PARIS (Reuters) - EDF et Veolia Environnement annoncent lundi être entrés, avec l'aval de leur conseil d'administration, en discussions avancées en vue de se répartir les actifs de Dalkia, leur coentreprise de services énergétiques.

Au terme de ces discussions, EDF reprendrait l'intégralité des activités du groupe Dalkia en France tandis que les activités de Dalkia International seraient reprises par Veolia Environnement, précisent les deux entreprises dans un communiqué commun.

Veolia Environnement verserait à EDF une soulte de 550 millions d'euros "afin de compenser le différentiel de valeur entre les participations détenues respectivement par les deux actionnaires dans les différentes entités du groupe Dalkia".

L'opération serait neutre sur l'endettement financier net de Veolia Environnement et se traduirait pour EDF par une amélioration du ratio dette nette/EBITDA.

Veolia détient 66% de Dalkia Holding et EDF le solde. La holding contrôle 100% de Dalkia France et 75,9% de Dalkia International, tandis qu'EDF détient en direct 24,1% de Dalkia International.

Le groupe Dalkia a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 4,1 milliards d'euros en France et de 4,9 milliards d'euros à l'international.

Veolia et EDF avaient annoncé en février avoir trouvé un accord sur les besoins de financement de Dalkia International.

EDF a par ailleurs annoncé au tout début du mois être entré en négociations exclusives avec Dalkia France pour lui racheter la société d'éclairage public et d'équipement électrique urbain Citelum.

L'action EDF a clôturé lundi à 25,57 euros (+0,37%) et Veolia à 12,85 euros (-1%).

Noëlle Mennella, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant