EDF et GDF Suez s'affrontent aussi dans les hydroliennes

le
0
Le gouvernement veut développer la filière des énergies marines. Les deux groupes développent des prototypes.

Après les éoliennes offshore, les hydroliennes? Delphine Batho, la ministre de l'Énergie, est aujourd'hui à Cherbourg (Manche) pour appuyer le développement des énergies marines. Le raz Blanchard, cette zone située à l'ouest du Cotentin, est considéré comme la plus prometteuse en France pour abriter à terme les premières fermes commerciales: les hydroliennes - des éoliennes immergées, en quelque sorte - ont besoin de la force des courants pour produire de l'électricité. Elles se caractérisent notamment par leurs pales plus courtes, indispensables pour résister à la densité de l'eau.

«Le potentiel énergétique de la mer est significatif et attractif», expose Xavier Ursat, directeur délégué de la production ingénierie hydraulique d'EDF, il est également prédictible pour toutes les technologies utilisant l'énergie des marées.» Pour Pierre Parvex, dir...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant