EDF et Areva se rapprochent

le
0
Signe d'un réchauffement depuis le départ d'Anne Lauvergeon, les deux groupes ont signé ce lundi trois accords «techniques et commerciaux» qui ouvrent la voie à une collaboration plus ambitieuse.

Après des mois de tensions, le dégel s'amorce entre Areva et EDF. Luc Oursel, le président du géant nucléaire, a effectué cet après-midi sa première sortie officielle en accueillant dans son usine de Saint-Marcel, près de Châlon-sur-Saône, le président d'EDF, Henri Proglio. Le symbole est fort. Et les deux poids lourds de l'équipe de France du nucléaire ont concrétisé leur rapprochement en signant trois accords «techniques et commerciaux». L'événement avait été annoncé par La Tribune avant d'être confirmé par le ministre de l'Industrie, Éric Besson, qui s'est également rendu sur le site de Saône-et-Loire.

Luc Oursel a assuré vouloir «écrire une nouvelle page» dans l'histoire des relations entre Areva et EDF. De son côté, Henri Proglio a déclaré qu'«Areva a vocation à être un partenaire majeur d'EDF».

Concrètement, ces accords doivent permettre d'éclaircir les relations entre les deux groupes. Ils portent sur «la poursuite de l'optimisation de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant