EDF en Chine : le gouvernement enquête

le
0
Un accord noué en novembre 2011, et annulé depuis, entre EDF et l'électricien chinois CGNPC sur l'énergie nucléaire va être passé au crible par l'Inspection générale des finances.

Le développement de la filière nucléaire française est bien un sujet sensible. Selon Le Canard enchaîné publié mercredi, l'Inspection générale des finances aurait été chargée voici quelques jours par le gouvernement d'enquêter sur l'accord noué en novembre 2011 - et annulé depuis - entre EDF et l'électricien chinois CGNPC. Cet accord, qui portait essentiellement sur la conception d'un réacteur de moyenne puissance (1000 mégawatts), a suscité nombre d'interrogations, notamment sur les transferts de technologie qu'aurait consentis le groupe dirigé par Henri Proglio à cette occasion. De plus, le partenariat marginalisait Areva.

En avril 2012, juste avant la présidentielle, l'État était d'ailleurs revenu sur cet accord. Le gouvernement avait alors chargé le Commissariat à l'...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant