EDF en chef de file du nucléaire français

le
0
Le PDG d'EDF sera l'animateur du comité stratégique de l'énergie nucléaire créé par le Conseil de politique nucléaire qui s'est tenu lundi. Trois nouveaux réacteurs sont à l'étude. Les mines d'Areva seront filialisées.

L'articulation de la filière nucléaire française est sans doute le dossier industriel le plus complexe à gérer pour le gouvernement. Depuis plusieurs mois, les pouvoirs publics sont en quête d'un schéma qui garantisse un fonctionnement efficace, avec des relations clairement identifiées entre les acteurs, EDF et Areva en tête. Lundi à l'Élysée, ­Nicolas Sarkozy a présidé un Conseil de politique nucléaire chargé de formaliser ce nouveau système. Celui-ci a rendu ses conclusions dans la foulée. Tous les points d'interrogation de la filière ne sont pas réglés, en particulier la question de la succession d'Anne Lauvergeon à la présidence d'Areva. De même, rien n'est dit explicitement sur une éventuelle entrée d'EDF au capital du même Areva, alors que le précédent Conseil de politique nucléaire, l'été dernier, soulignait que cette éventualité devait être étudiée. En revanche, le Conseil de lundi donne un certain nombre de clés en faveur d'une meilleur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant