EDF élargit le champ de sa recherche et développement

le , mis à jour à 21:58
0

PARIS, 27 mai (Reuters) - EDF EDF.PA s'ouvre au monde des start-up en investissant dans un fonds de 90 millions d'euros qui a d'ores et déjà investi dans une demi-douzaine de projets. Le groupe français détient une participation de 30% dans le fonds Electranova. Cet investissement, qui vient en complément de son budget annuel de R&D de 650 millions d'euros, va permettre à EDF de se tenir informé de toutes les évolutions et innovations technologiques à travers le monde. "Nous n'avons pas le monopole en matière d'innovation, donc l'idée est d'ouvrir notre recherche et développement", a souligné Bernard Salha, le directeur de la R&D chez EDF, lors d'une présentation à l'occasion du troisième anniversaire du fonds. "Ce qu'on veut c'est être complètement au courant de tout ce qui se fait dans le monde des start-up dans le monde entier, et on y arrive assez bien", a-t-il ajouté. Le fonds, géré par la société de capital investissement Idinvest Partners, a pour objectif de prendre des participations minoritaires de l'ordre d'un million à 10 millions d'euros dans des entreprises du secteur des technologies propres. Il a déjà réalisé huit investissements depuis son lancement. "La valeur de notre fonds aujourd'hui, réévalué sur la base de l'entrée au capital de nouveaux partenaires, est nettement supérieure à notre valeur d'investissement", a dit de son côté Thomas Piquemal, le directeur financier d'EDF. Les sociétés Seatower, First Fuel et Forsee Power font partie des entreprises dans lesquelles le fonds a investi. (Michel Rose, avec Matthieu Protard pour la version française, édité par Juliette Rouillon)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant