EDF doit s'expliquer sur sa stratégie en Chine

le
0
L'enquête lancée par Bercy sème le doute et fragilise Henri Proglio, le PDG de l'électricien.

ÉnergieNouveau rebond dans le dossier ultrasensible de la coopération nucléaire franco-chinoise. Après l'annonce d'une enquête de Bercy sur l'accord initial impulsé par EDF, l'électricien répond que les pouvoirs publics ont avalisé la stratégie désormais mise en place. Pour Henri Proglio, cette polémique tombe mal.

o Quels sont les éléments du dossier?

C'est un partenariat qui soulève bien des questions en même temps qu'il réveille des tensions au sein d'une filière nucléaire française que l'on croyait un peu apaisée. À l'automne 2011, EDF noue un accord avec l'électricien chinois CGNPC, axé pour l'essentiel autour de la conception d'un réacteur de moyenne puissance. Une centrale qui permet de concilier les plus hautes exigences de sûreté avec les besoins de compétitivités des marchés internationaux, avance-t-on dans l'entourage du groupe françai...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant