EDF dépose une offre de reprise pour Photowatt

le
0

PARIS (Reuters) - Le groupe EDF, via sa filiale EDF Energies Nouvelles Réparties (EDF ENR), annonce avoir déposé vendredi une offre pour la reprise des activités de Photowatt, l'unique fabricant français de cellules photovoltaïques à base de silicium.

Nicolas Sarkozy avait annoncé jeudi qu'il présenterait la semaine prochaine un plan de sauvetage de Photowatt, le leader français du photovoltaïque, impliquant EDF.

L'entreprise, qui emploie 441 salariés à Bourgoin-Jallieu (Isère), a été placée en redressement judiciaire après son dépôt de bilan en novembre dernier.

Le chef de l'Etat, qui s'exprimait lors d'une visite de la centrale nucléaire de Fessenheim, a indiqué qu'il se rendrait la semaine prochaine chez Photowatt "parce que grâce à EDF, nous présenterons aux salariés de Photowatt une formule de reprise industrielle".

Dans un communiqué, EDF souligne que Photowatt détient 40% de PV Alliance, société de recherche et développement dans le domaine des technologies photovoltaïques, au sein de laquelle EDF ENR possède déjà une participation de 40% aux côtés du CEA (20%).

"L'offre d'EDF ENR sera notamment conditionnée à la reprise de 100% de PV Alliance et à l'obtention d'une licence d'exclusivité mondiale sur la technologie hétérojonction, appelée à remplacer la technologie actuelle dans les années à venir", écrit le groupe.

"Compte tenu de sa présence au sein de Photowatt au travers de PV Alliance, EDF ENR apparaît comme le candidat naturel pour la reprise des activités de Photowatt", a déclaré Jean-Louis Mathias, directeur exécutif groupe en charge des énergies renouvelables.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant