EDF : bientôt une décision sur les EPR britanniques

le , mis à jour le
0
Un salarié du groupe au travail. (© EDF / Martigues)
Un salarié du groupe au travail. (© EDF / Martigues)

À l'issue du sommet franco-britannique à Amiens, L'Elysée a publié un communiqué pour préciser l'avancement d'EDF dans le dossier EPR britannique. Le groupe français «consacre actuellement tous ses efforts à réunir les éléments nécessaires à l'annonce d'une décision finale d'investissement pour Hinkley Point C dans un avenir proche, avec le plein soutien du gouvernement français.»

«A l'issue d'une revue interne approfondie, l'organisation du projet a été précisée pour garantir la maîtrise des principaux risques opérationnels inhérents à un projet d'une telle ampleur», selon ce texte.

Un projet de 18 milliards de livres

EDF tarde à prendre une décision finale d'investissement sur la construction de deux réacteurs EPR à Hinkley Point (sud-ouest de l'Angleterre), ultime étape pour la concrétisation de ce gigantesque projet de 18 milliards de livres (environ 23 milliards d'euros au taux actuel) qui inquiète les syndicats du groupe public d'électricité détenu à 84,5% par l'Etat français.

Ces syndicats craignent que le coût d'un tel contrat ne menace l'existence de l'électricien et demandent le report du projet. En octobre 2015, un accord commercial avait été signé avec l'entreprise publique chinoise CGN, qui doit supporter un tiers du financement des deux EPR.

«Très bon investissement»

Lors de la publication des résultats annuels d'EDF à la mi-février, le PDG du groupe

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant