EDF autorisé à limiter le droit de grève

le
1
EDF PEUT LIMITER LE DROIT DE GRÈVE DANS SES CENTRALES NUCLÉAIRES
EDF PEUT LIMITER LE DROIT DE GRÈVE DANS SES CENTRALES NUCLÉAIRES

PARIS (Reuters) - Le Conseil d'Etat a reconnu vendredi la possibilité pour EDF de limiter le droit de grève dans ses centrales nucléaires, comme l'électricien, devenu une société privée, l'avait fait lors des mouvements sociaux de 2009.

A cette époque, plusieurs organisations syndicales avaient contesté auprès du Conseil d'Etat des mesures prises par la direction générale, qui avaient notamment impliqué des réquisitions de salariés sur des sites de production nucléaire.

"Le Conseil d'État affirme tout d'abord la compétence de principe des organes dirigeants d'EDF pour limiter ainsi le droit de grève", dit la plus haute juridiction administrative française dans un communiqué publié vendredi, soulignant que, même privée, EDF reste "responsable d'un service public".

L'institution a également jugé que les mesures prises par le groupe n'étaient pas disproportionnées, comme le dénonçaient les syndicats.

"En l'espèce, le Conseil d'État juge également que les mesures prises étaient à la fois justifiées au vu de la situation qui avait cours au printemps 2009 et proportionnées au but qu'elles pouvaient légalement poursuivre", ajoute le texte.

Marion Douet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paumont1 le vendredi 12 avr 2013 à 19:28

    ils cherchent quoi? une guerre civile? qu'ils se rassurent ça va venir...