EDF aurait trouvé un accord avec l'Etat sur une indemnisation de 400 millions d'euros sur Fessenheim

le
0

(AOF) - EDF devrait être indemnisé à hauteur de 400 millions d'euros par l'Etat pour la fermeture, prévue en 2018, de la centrale nucléaire de Fessenheim. Selon des sources citées par l'AFP et Reuters, un premier versement de 100 millions est prévu pour 2019 et un second de 300 millions a été décidé pour 2020. Par ailleurs, une part variable pourrait être instaurée en fonction de l'évolution des prix de l'électricité et des coûts de production de l'énergie nucléaire.

Le retard pris par le chantier de l'EPR de Flamanville, qui devrait remplacer Fessenheim à partir de 2018, a été répercutée sur la date de fermeture de la doyenne des centrales françaises, initialement prévue en 2016.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant