EDF accusé de créer une «fracture électrique»

le
0
D'après un rapport parlementaire, la qualité du réseau d'électricité s'est dégradée. EDF est accusé de ne pas donner suffisament de moyens à sa filiale, ERDF, pour mener les investissements nécessaires.

EDF est de nouveau accusé de négliger la maintenance du réseau au profit d'activités plus rentables. Cette fois, c'est un rapport parlementaire provisoire rédigé par le député UMP Jean Proriol qui met en cause le fournisseur d'énergie. Selon lui, EDF ne donne pas assez de moyens à ERDF, sa filiale chargée d'entretenir et de gérer le réseau. Le rapport préconise donc la mise en place de mécanismes pour l'y contraindre.

En huit ans, la durée moyenne de coupure d'électricité par an en France a ainsi été multiplié par deux, passant de 43 minutes en 2002 à 84 minutes en 2010. Le rapport souligne également les disparités géographiques «considérables», évoquant une «fracture électrique»: avec 31 minutes de temps de coupure moyen en 2010, Paris bénéficie d'un «très haut niveau de qualité», contrairement à la Charente-Maritime (429 minutes, soit plus de 7 heures), de l'Indre (543 minutes, soit 9 heures) ou du Loir-et-Cher (772 minutes, soit près de 13 he

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant