EDF-4 réacteurs britanniques à l'arrêt à la suite d'un défaut

le
0

LONDRES/PARIS, 11 août (Reuters) - EDF EDF.PA a décidé de mettre à l'arrêt pour environ huit semaines quatre réacteurs nucléaires exploités en Angleterre par sa filiale EDF Energy, à la suite d'un défaut détecté sur une chaudière. EDF Energy, qui exploite 15 réacteurs nucléaires en Grande-Bretagne, a fait savoir lundi qu'un défaut sur le support central du générateur de vapeur avait été détecté lors d'opérations de maintenance du réacteur 1 de la centrale Heysham 1. Par précaution, il a été décidé de mettre à l'arrêt pour inspection les réacteurs similaires, soit le réacteur 2 de Heysham 1, ainsi que les réacteurs 1 et 2 de la centrale de Hartlepool. Dans un communiqué, EDF a annoncé que "la date de remise en service des quatre réacteurs dépendra du résultat de ces investigations, qui devraient prendre environ huit semaines". "Les autres centrales nucléaires d'EDF Energy au Royaume-Uni, dont la conception est différente, ne sont pas concernées", a précisé EDF. Lors de sa remise en service, le réacteur 1 de Heysham 1 devrait être exploité à puissance réduite jusqu'à ce qu'une solution de réparation satisfaisante puisse être mise en oeuvre. En Bourse, EDF cède 0,67% à 2,645 euros à 12h00, seule valeur en baisse au sein de l'indice CAC 40 .FCHI (+0,84%). (Dominique Rodriguez et Nina Chestney, édité par Véronique Tison)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant