Edenred : un pari tentant mais risqué

le
0
Une carte Ticket-Restaurant. (© Edenred)
Une carte Ticket-Restaurant. (© Edenred)

Les craintes sur la conjoncture brésilienne font tanguer l’action. Le titre a récemment retrouvé son niveau d’octobre 2010 avant de rebondir. Une occasion à saisir ? Notre analyse complète sur la valeur

Lors de la pu­blication trimestrielle, les dirigeants ont abaissé leur estimation de résultat pour 2015. Ils visent désormais un bénéfice opérationnel compris entre 340 et 355 millions d’euros, contre une prévision initiale de 365 à 380 millions. Principale raison : l’impact des changes avec le Brésil. Le groupe a chiffré à 22 millions d’euros le coût supplémentaire de la dépréciation du réal contre l’euro. Un effet plus fort qu’attendu.

Les mois derniers ont été rudes pour l’action Edenred. Elle a perdu 26% depuis le début de l’année. Le titre a même chuté de 38% depuis le plus-haut historique à 27,15 eu­ros touché le 26 janvier dernier. Outre les difficultés de l’économie brésilienne, la démission surprise de son emblématique PDG, Jacques Stern, l’artisan de la scission du pôle services, a ­amplifié cette baisse. Dans ce contexte, la confiance des investisseurs dans la valeur autrefois vedette s’est amoindrie.

Sa stratégie

Edenred évolue sur le créneau des avantages aux salariés (Ticket Restaurant, Kadeos, Cesu, etc.). Un métier très rentable : en 2014, la marge opérationnelle atteint 33,1%. C’est

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant