Edenred soutenu par l'Amérique latine et l'Europe au T1

le
0

PARIS (Reuters) - Edenred a bénéficié du dynamisme de l'Amérique latine et d'une amélioration de ses performances en Europe lors du premier trimestre 2014, également marqué par les fortes dépréciations des devises vénézuélienne et brésilienne.

Ainsi, l'inventeur du ticket-restaurant a enregistré un volume d'émission à 4.062 millions d'euros sur les trois premiers mois de 2014 révélant une croissance organique de 13,7% ramenée à 2,2% à données publiés.

De même, le chiffre d'affaires trimestriel du groupe de 238 millions d'euros affiche une croissance organique de 7,1% mais, à données publiées, ressort en baisse de 4,6% sur le trimestre.

Au total, les effets de changes ont été négatifs de 14,9% sur le volume d'émission et de 14,1% sur le chiffre d'affaires, précise Edenred dans un communiqué.

Le groupe a néanmoins confirmé son objectif de croissance compris entre 8 et 14% par an à moyen terme de son volume d'émission.

Sur le premier trimestre de l'exercice en cours, cet indicateur clef du secteur a enregistré une croissance organique de 17% en Amérique latine, de 9,8% en Europe et de 14,9% dans le reste du monde.

Avant ces annonces, l'action Edenred a clôturé mardi à 23,96 euros (-0,15%), faisant ressortir une capitalisation boursière de 5,4 milliards d'euros. Elle a perdu 1,52% depuis le début de l'année après un gain de 4,4% l'an dernier.

(Noëlle Mennella, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant