Edenred: le mouvement de reprise se confirme.

le
0

(CercleFinance.com) - En tête de l'indice large parisien SBF 120, et en 3e position au sein des plus fortes hausses de Stoxx 600 européen, l'action Edenred s'adjugeait près de 3% ce midi, à 17,5 euros. Sans qu'une nouvelle particulière ne semble appuyer ce mouvement. S'il perd encore 20% sur un an, le titre Edenred, étrillé l'an dernier pour son exposition à une Amérique latine en récession, confirme son mouvement de reprise.

En effet, le 11 février dernier, Edenred tombait jusqu'à 12,85 euros, ce qui représente son plus bas niveau de l'année 2016, mais aussi depuis l'été 2010. Sachant que le titre a marqué plusieurs 'pics' à plus de 25 euros entre 2013 et le début de l'année 2015, sa récente reprise (+ 36% depuis le point bas de février) mérite donc d'être signalée.

Qu'en pensent les analystes ? Une vingtaine d'entre eux suivent le titre, selon le cabinet FactSet. L'opinion générale est légèrement acheteuse, l'objectif de cours moyen se situant à 19 euros.

Quid des prévisions ? Après 0,86 euro par action (en données courantes) en 2015, le consensus table cette année sur une très modeste amélioration (+ 2,3%) en 2016, à 0,88 euro, avant une hausse plus franche de 12,5% en 2017, à 0,88 euro, puis 1,10 euro en 2018. Notons que le PER 2016, voisin de 20, est plutôt élevé.

Parmi les spécialistes, Société Générale se montrait optimiste sur le titre le mois dernier. Après une rencontre avec l'équipe des relations investisseurs organisée par la banque à Nice, les analystes ont confirmé leur conseil d'achat sur la valeur en visant 20 euros.

Certes, la croissance des volumes d'émissions s'est limitée à 7,4% à données comparables au 1er trimestre, mais la direction reste confiante dans son objectif annuel d'au moins 8%. 'Les marchés européens se redressent (...) et le marché brésilien devrait profiter d'effets de comparable plus favorables sur la deuxième partie de l'année', commentait alors une note de SG.

Une opinion positive partagée, en avril dernier, par leurs collègues de Natixis, qui visaient 19 euros. Les spécialistes soulignaient des chiffres du T1 légèrement supérieurs aux attentes en données organiques, quoique qu'au-dessous du consensus en données publiées en raison des devises. Mais la confirmation des objectifs a aussi été saluée.

En vue sur l'agenda d'Edenred : les comptes semestriels, attendus le 22 juillet prochain.

A plus longue échéance, une journée investisseurs est également prévue le 19 octobre à Londres, après la publication des ventes du 3e trimestre, le 13 de ce même mois.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant