Edenred : la prudence sur 2016 a coupé l'appétit du marché

le
0
Un chèque emploi services émis par Edenred. (© Edenred)
Un chèque emploi services émis par Edenred. (© Edenred)

L'heure est au rebond ce matin mais celui-ci reste timide pour Edenred qui a cédé plus de 10% hier. Les comptes 2015 du spécialiste des titres de service ont laissé les investisseurs sur leur faim. Le chiffre d'affaires s'est établi à 1,07 milliard, en hausse de 3,3% et légèrement au-dessus des attentes du marché, qui tablait sur 1,67 milliard. Son volume d'émission, indicateur clé, a atteint 18,27 milliards d'euros, en hausse de 3,2%.

Le résultat d'exploitation courant s'est inscrit en croissance organique de 9,7%, dans la fourchette basse attendue, à 341 millions d'euros. Le bénéfice net est sous les attentes des analystes : il s'est établi à 177 millions, là où le consensus Factset tablait mercredi sur 195 millions. Le groupe a pâti d'«effets de change défavorables au Brésil et au Venezuela».

Perspectives décevantes

Surtout, à l'image d'autres groupes hier, Edenred a fait preuve d'une prudence peu engageante sur 2016. Le groupe a annoncé que la croissance organique de son volume d'émission serait dans le bas de la fourchette prévue : «Nous serons en 2016 dans la fourchette basse de 8% à 14%, au vu de la situation économique brésilienne qui ne va pas s'améliorer», a expliqué Bertrand Dumazy, PDG du groupe

Pour 2016, Edenred s'est fixé comme priorités de «déployer une croissance durable et rentable dans les avantages aux salariés (premier pilier

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant