Edenred: Forte croissance organique du résultat d'exploitation courant au premier semestre : +12,1%

le
0
Communiqué

PARIS, August 25, 2011 /PRNewswire/ --

- Solidité du business model et premiers effets du déploiement de la stratégie, après un an d'autonomie

Bonne performance organique au premier semestre 2011

        
        - Volume d'émission de 7 264 millions d'euros, en hausse de
          +10,0%
        - Résultat d'exploitation courant de 167 millions d'euros, en
          hausse de +12,1%
        - Résultat courant après impot de 96 millions d'euros, en
          hausse de +31,3%[1]
        - Marge brute d'autofinancement[2] (FFO) de 119 millions d'euros,
          en hausse de +20,2%

Des résultats qui s'inscrivent dans une stratégie à long terme, fondée sur deux axes :

        
        - Priorité donnée à la croissance organique du volume
          d'émission dans le coeur de métier Objectif confirmé de croissance
          normative du volume d'émission compris entre +6% et +14% par an
        - Accélération du passage au numérique
        - Objectif confirmé de volume d'émission dématérialisé à
          hauteur de 50% en 2012

Objectif annuel du résultat d'exploitation courant 2011 compris entre 340 et 360 millions d'euros

Lors de sa séance du 24 aout 2011, le Conseil d'Administration a arreté les comptes consolidés au 30 juin 2011, dont les principaux agrégats sont les suivants :

        
                                            1er      1er
                                       semestre semestre        % Variation
        (en millions d'euros)           2010[3]     2011    Publiée  Organique[4]

        Volume d'émission                 6 615    7 264      +9,8%        +10,0%
        Chiffre d'affaires
        opérationnel                        422      456      +8,1%         +9,2%
        Chiffre d'affaires financier         39       44     +14,8%        +16,0%
        Chiffre d'affaires total            461      501      +8,6%         +9,8%
        Résultat d'exploitation
        courant opérationnel
        Résultat d'exploitation             116      123      +5,7%        +10,8%
        courant financier
                                             39       44     +14,8%        +16,0%
        Résultat d'exploitation
        courant                             155      167      +8,0%        +12,1%
        Résultat avant impot et
        éléments non récurrents             114      144     +25,8%
        Résultat net, part du Groupe         37       98
        Résultat courant après impot         72       96     +31,3%
        Résultat courant après impot
        par action (en EUR)                0,32     0,42
     

VOLUME D'EMISSION:

En progression de +10,0% en donnees comparables

Le volume d'émission du premier semestre 2011 s'établit à 7264 millions d'euros, en hausse de +10,0% en données comparables et de +9,8% en données publiées, les effets de change pesant pour -0,9% sur le semestre.

Cette hausse reflète un fort dynamisme dans les pays émergents (croissance organique de +18%), qui représentent 57% du volume d'émission, en particulier en Amérique latine. La croissance dans les pays développés est de +1%. Hors impact de la perte du contrat CONSIP en Italie[5], la croissance des pays développés aurait été de +3,5%, en ligne avec la performance de 2010.

        
        Volume d'émission au premier semestre 2011 par type de solutions
                                                     Motivation  Programmes
                      Avantages           Frais          et       sociaux                                             
                     aux salariés     professionnels récompenses  publics   TOTAL
                              Qualité
                 Alimentation  de vie
        Volume
        d'émission
        (en
        millions
        d'euros)        5 794     520        618           271         61   7 264
        % du volume
        d'émission
        total             80%      7%         8%            4%         1%    100%
        Croissance
        organique        +10%    +10%       +19%         -3%[6]      +17%    +10%

Trois leviers de croissance ont contribué à la hausse de +10,0% du volume d'émission ce semestre :

        
        - l'augmentation des taux de pénétration sur les marchés
          existants, à hauteur de +4,8%. Par des actions commerciales efficaces
          sur l'ensemble de ses marchés, Edenred a attiré de nouveaux clients,
          se traduisant pour Ticket Restaurant(R) par près de 20 000 nouveaux
          bénéficiaires en France et 35 000 au Brésil, et près de 16 000 au
          Royaume-Uni pour Childcare Vouchers[7].
        - la hausse de la valeur faciale des titres, à hauteur de +4,5%,
          notamment en Amérique latine.
        - la création de nouvelles solutions, à hauteur de +0,7%, en
          ligne avec la performance 2010 de +0,6%. Une accélération progressive
          de ce levier de croissance devrait etre visible à partir de 2012,
          reflétant la systématisation du déploiement de nouvelles solutions.

Ainsi, la croissance organique du volume d'émission, de +10,0% sur le premier semestre, est en ligne avec l'objectif normatif annuel que s'est fixé le groupe Edenred, compris entre +6% et+14%.

CHIFFRE D'AFFAIRES TOTAL:

Hausse de +9,8% en données comparables

        
                                                1er      1er
                                           semestre semestre     % Variation
        (en millions d'euros)                  2010     2011  Publiée Organique

        Chiffre d'affaires opérationnel         422      456    +8,1%     +9,2%
        Chiffre d'affaires financier             39       44   +14,8%    +16,0%
        Chiffre d'affaires total                461      501    +8,6%     +9,8%

Le chiffre d'affaires total, qui s'élève à 501 millions d'euros, affiche une progression de +8,6% en données publiées, et une croissance organique de +9,8%, compte tenu :

        
        - d'un chiffre d'affaires opérationnel de 456 millions
          d'euros, en augmentation de +9,2% en données comparables. Cette bonne
          performance reflète le dynamisme de l'Amérique latine, un début
          d'amélioration de l'environnement économique en Europe centrale, ainsi
          qu'une stabilisation progressive des taux de commissions clients dans
          certains pays. Le chiffre d'affaires opérationnel avec volume
          d'émission affiche une croissance organique de +8,6%, tandis que le
          chiffre d'affaires opérationnel sans volume d'émission croit de
          +11,6%, reflétant notamment le gain de contrats dans le segment
          solution de Motivation et Récompenses en Allemagne.
        - d'un chiffre d'affaires financier de 44 millions d'euros, en
          hausse de +16,0% en données comparables, bénéficiant de la hausse des
          taux d'intéret et de l'augmentation du float[8] en Amérique latine,
          ainsi que du redressement progressif des taux d'intéret en Europe.

RESULTAT D'EXPLOITATION COURANT :

Hausse de + 12,1% en donnees comparables

Le résultat d'exploitation couranttotal s'établit à 167 millions d'euros au premier semestre.

Résultat d'exploitation courant opérationnel : +10,8% en données comparables

Sur l'exercice 2011, le résultat d'exploitation courant opérationnel (hors chiffre d'affaires financier) progresse significativement de +10,8% en données comparables. Cette bonne performance tient au taux de transformation opérationnel[9] qui, retraité des couts supplémentaires liés au passage au numérique, atteint 49%, en ligne avec l'objectif compris entre 40% et 50%.

Le ratio résultat d'exploitation courant opérationnel sur chiffre d'affaires opérationnel en données publiées s'établit à 26,9% au premier semestre 2011, à comparer à 27,5% au premier semestre 2010, principalement affecté par les couts supplémentaires liés au passage au numérique de 6 millions d'euros sur la période, et des effets de change et de périmètre négatifs. En données comparables et avant couts liés au numérique, ce ratio s'améliore nettement, en augmentation de 180 points de base.

Résultat d'exploitation courant financier : +16,0% en données comparables

Le résultat d'exploitation courant financier, avec un taux de transformation de 100% du chiffre d'affaires financier (44 millions d'euros), progresse de +16,0% en données comparables, en raison du redressement des taux d'intéret.

Résultat d'exploitation courant total par région

En France, le résultat d'exploitation courant atteint 23 millions d'euros, en baisse de -6,6% en données comparables, impacté par des couts supplémentaires liés au passage au numérique de 2 millions d'euros sur la période. Retraité de ces couts, le résultat d'exploitation courant progresserait de +2,1% sur la période.

En Europe hors France, le résultat d'exploitation courant s'élève à 59 millions d'euros, en recul de -3,4% en données comparables. Cette baisse reflète les difficultés rencontrées en Roumanie, ainsi que les couts supplémentaires liés au passage au numérique dans cette région, s'élevant à 3 millions d'euros sur la période. Retraité de ces couts, le résultat d'exploitation courant progresserait de +1,5% sur la période.

En Amérique latine, le résultat d'exploitation courant atteint 96 millions d'euros, en très forte progression : +25,0% en données comparables. Retraité des couts supplémentaires liés au passage au numérique représentant 1 million d'euros, le résultat d'exploitation courant progresserait de +26,0% sur la période.

RESULTAT COURANT APRES IMPOT :

Hausse de +31,3%

Après prise en compte du résultat financier (-23 millions d'euros), de l'impot (-44 millions d'euros) et des intérets minoritaires (-4 millions d'euros), le résultat courant après impot s'établit à 96 millions d'euros, contre 72 millions d'euros au premier semestre 2010, progressant ainsi de +31,3%.

Le résultat net part du Groupe s'établit à 98 millions d'euros au premier semestre 2011, contre 37 millions d'euros au premier semestre 2010.

Flux de tresorerie

La marge brute d'autofinancement avant éléments non récurrents (FFO) atteint 119 millions d'euros, contre 89 millions d'euros au premier semestre 2010, en progression de +20,2% en données comparables, en ligne avec l'objectif de croissance normative supérieure à +10% par an.

La période a été marquée par le versement du premier dividende par Edenred, à hauteur de 113 millions d'euros, soit un taux de distribution proche de 70% du résultat courant après impot au titre de l'année 2010.

L'endettement net au 30 juin 2011 s'établit à 338 millions d'euros, contre 320 millions d'euros fin juin 2010. Le ratio de marge brute d'autofinancement sur dette nette ajustées, égal à 40%, reflète une notation " Strong Investment Grade "[10].

Perspectives 2011

Au second semestre, l'activité devrait continuer à bénéficier du fort dynamisme de l'Amérique latine, malgré une base de comparaison plus élevée, ainsi que d'une légère amélioration des tendances observées en Europe, s'expliquant principalement par les premiers signes de stabilisation en Europe centrale.

Le chiffre d'affaires opérationnel devrait profiter de la stabilisation progressive des taux de commissions clients dans certains pays, tandis que la croissance du chiffre d'affaires financier sera portée par la hausse des taux d'intéret, malgré une base de comparaison plus élevée en Amérique latine à partir du quatrième trimestre.

Dans ce contexte, compte tenu d'un taux de transformation opérationnel attendu entre 40% et 50%, et de couts supplémentaires liés au passage au numérique compris entre 10 et 15 millions d'euros, Edenred se fixe un objectif annuel de résultat d'exploitation courant compris entre 340 et 360 millions d'euros.

CONCLUSION

Les résultats du premier semestre s'inscrivent dans la stratégie d'Edenred pour "Conquérir 2012", fondée sur deux axes :

        
        - une croissance organique du volume d'émission dans son
          coeur de métier, dont l'objectif de progression à moyen terme est
          confirmé entre +6% et +14%. Cette hausse proviendra notamment de la
          création de nouvelles solutions et de l'ouverture de nouveaux pays.
          Parmi les innovations récentes, citons le lancement d'Expendia Smart en
          Italie pour gérer les frais professionnels des entreprises ou la carte
          Junaeb au Chili, qui vise à aider les étudiants dans le cadre de
          programmes sociaux publics.
        - l'accélération du passage au numérique, pour atteindre un
          volume d'émission dématérialisé de 50% en 2012, afin d'augmenter le
          potentiel de croissance à long terme. En 2011, cette accélération est
          particulièrement forte en Amérique latine hispanique, tandis qu'en
          Europe, la carte est lancée en Belgique et en Suède.

Après un an d'autonomie, la performance d'Edenred au premier semestre 2011 reflète la solidité de son business model et les premiers effets du déploiement de la stratégie, portée par 6 000 collaborateurs autour du projet d'entreprise EDEN (Entreprendre Différemment ENsemble).

Prochains rendez-vous

Information trimestrielle le 19 octobre 2011.

Investor Day le 29 novembre 2011 à Londres.

-

1. Croissance en données publiées.

2. Avant éléments non récurrents.

3. Les comptes du premier semestre 2010 ont été établis sur des bases pro forma visant à simuler les effets que l'opération de scission vis-à-vis de Accor aurait pu avoir sur le bilan, le compte de résultat, le tableau de flux de trésorerie et le tableau de variation des capitaux propres de Edenred, si cette opération avait pris effet au 1er janvier 2007, conformément au Prospectus d'Introduction en Bourse de la société Edenred visé par l'AMF le 12 mai 2010.

4. Soit en données comparables (c'est-à-dire à périmètre et taux de change constants).

5. Représentant 81 millions d'euros au premier semestre.

6. Les solutions de Motivation et récompenses ont été particulièrement affectées par la baisse du volume d'émission de la carte Kadéos BtoC en France.

7. Gain net de nouveaux clients, non issus de la concurrence et hors entreprises déjà clientes.

8. Le float correspond au Besoin en Fonds de Roulement négatif.

9. Taux de transformation opérationnel : rapport entre la variation organique du résultat d'exploitation courant opérationnel et celle du chiffre d'affaires opérationnel.

10. Le ratio Marge Brute d'Autofinancement ajustée sur dette nette ajustée, établi selon la méthode de Standard & Poor's, doit etre supérieur à 30% pour maintenir une notation " Strong Investment Grade ".

-

Edenred, inventeur de Ticket Restaurant(R) et leader mondial des services prépayés aux entreprises, imagine et développe des solutions facilitant la vie des salariés et améliorant l'efficacité des organisations.

Les solutions proposées par Edenred garantissent que les fonds attribués par les entreprises seront affectés à une utilisation spécifique. Elles permettent de gérer :

        
        - les avantages aux salariés (Ticket Restaurant(R), Ticket
          Alimentación, Ticket CESU, Childcare Vouchers...)
        - les frais professionnels (Ticket Car, Ticket Cleanway...)
        - la motivation et les récompenses (Ticket Compliments, Ticket
          Kadéos...)

Le Groupe accompagne également les institutions publiques dans la gestion de leurs programmes sociaux.

Coté à la Bourse de Paris, Edenred est présent dans 40 pays avec 6 000 collaborateurs, près de 530000 entreprises et collectivités clientes, 1,2 million de prestataires affiliés et 34,5millions de bénéficiaires. En 2010, Edenred a réalisé un volume d'émission de 13,9milliards d'euros, dont 55% dans les pays émergents.

Les informations complètes sur les résultats semestriels 2011 sont disponibles sur le site internet d'Edenred : http://www.edenred.com.

Ticket Restaurant(R) ainsi que les autres dénominations des programmes et services proposés par Edenred sont des marques déposées dont le groupe Edenred est propriétaire.

Edenred

CONTACT: Contacts: Eliane Rouyer-Chevalier, Directeur Général
Communication - Tél. : +33(0)1-74-31-86-26 - eliane.rouyer@edenred.com.
Relations presse: Anne-Sophie Sibout, Directrice Relations presse - Tél. :
+33(0)1-74
-31-86-11 - anne-sophie.sibout@edenred.com. Relations investisseurs:
Virginie Monier, Relations investisseurs - Tél. : + 33(0)1-74-31-86-16 -
virginie.monier@edenred.com.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant