Edenred face au virage numérique

le
0
La dématérialisation chamboule le métier d'Edenred et rend les investisseurs prudents sur le titre. (© Edenred)
La dématérialisation chamboule le métier d'Edenred et rend les investisseurs prudents sur le titre. (© Edenred)

Edenred a annoncé aujourd'hui qu'elle allait débourser 50 millions d'euros pour prendre le contrôle de ProwebCE, société spécialisée dans les services aux comités d'entreprise. Déjà actionnaire de la holding de contrôle de ProwebCE à hauteur d'environ 10% depuis 2012, Edenred augmente sa participation à 64%. Les 36% restants sont détenus par Patrice Thiry, fondateur de ProwebCE, son équipe dirigeante et le cabinet de conseil en ressources humaines Groupe Alpha.

ProwebCE offre des services destinés aux comités d'entreprises, comme des progiciels de gestion et de comptabilité, ainsi qu'une plateforme e-commerce destinée aux salariés sur laquelle ils peuvent commander des chèques ou cartes cadeaux ou bénéficier de réductions. Le groupe a généré un excédent brut d'exploitation de 8 millions d'euros en 2014.

 

En Bourse, le titre Edenred recule légèrement. Il y a eu deux grandes phases dans la vie boursière d'Edenred, depuis son introduction en juillet 2010. L'action a d'abord doublé en deux ans. Puis elle a oscillé, sans progresser, depuis l'été 2012. Entre-temps, un motif d'inquiétude est devenu plus présent chez les investisseurs : l'impact de la révolution numérique sur le créneau très lucratif du Ticket-Restaurant.

Bloc "A lire aussi"

Il est vrai que la dématérialisation

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant