Edenred confiant pour l'Amérique latine au 2e semestre

le
0

PARIS (Reuters) - Edenred, l'inventeur du ticket-restaurant, a déclaré mercredi que le dynamisme observé en Amérique latine au premier semestre devrait se maintenir au cours de la deuxième partie de l'année, permettant ainsi de compenser la faiblesse de l'économie européenne.

Le groupe a ainsi confirmé son objectif de croissance organique "normative" pour 2010-2016 comprise entre +6% et +14% par an. La croissance normative est l'objectif qu'Edenred juge atteignable dans un contexte où l'emploi salarié ne se dégrade pas.

Au cours du premier semestre, le volume d'émission des titres prépayés a enregistré une croissance organique de 9,5%, dopé par l'Amérique latine (+21,8%), qui représente désormais plus de la moitié des revenus du groupe.

Lors d'une conférence téléphonique, le directeur financier d'Edenred, Loïc Jenouvrier, a déclaré qu'il ne percevait pas de ralentissement de la croissance en Amérique latine.

"Nous sommes confiant pour l'Amérique latine. Evidemment la situation est plus complexe en Europe où la croissance ne devrait pas être significative", a-t-il observé.

Les volumes d'émission ont reculé de 1,2% en Europe, largement en raison de la contraction de l'activité d'Edenred en Hongrie où le groupe doit désormais affronter la concurrence d'un système de tickets-restaurants subventionnés par l'Etat.

Le chiffre d'affaires d'Edenred a progressé de 1,9% à 511 millions d'euros sur la même période (+7,3% en organique).

L'action du groupe a clôturé mercredi à 21,22 euros (+0,40%) affichant ainsi une progression de 11,6% depuis le début de l'année pour une capitalisation boursière de 4,8 milliards.

Jean-Michel Bélot et Dominique Vidalon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant