Edenred chute en Bourse, désengagement d'Eurazeo au capital

le
0

PARIS (Reuters) - Le titre Edenred évolue en forte baisse mercredi à la Bourse de Paris, la société d'investissement Eurazeo ayant cédé sa participation de 10,2% au capital du groupe de restauration collective.

A 10h40, l'action Edenred, plus forte baisse du SBF 120, reculait de 4,24% à 25,665 euros, dans des volumes fournis représentant déjà 3,5 fois la moyenne des échanges quotidiens des trois derniers mois.

Dans le même temps, le titre Eurazeo progressait de 1,74% à 42,69 euros.

Eurazeo a annoncé mercredi avoir cédé, dans le cadre d'un placement accéléré auprès d'investisseurs institutionnels, 23,1 millions d'actions Edenred, représentant 10,2% du capital d'Edenred.

Le placement s'est fait au prix de 26,13 euros par action, soit un montant total de 603 millions d'euros, a indiqué la société d'investissement dans un communiqué.

Ce prix fait ressortir une décote de 2,5% par rapport au cours de clôture de mardi soir (26,80 euros).

"Le produit net de la cession revenant à Eurazeo s'élève à environ 295 millions d'euros, après fiscalité, frais liés à l'opération, et remboursement de la dette affectée à Edenred", a précisé Eurazeo.

La société indique que depuis son investissement dans Accor en mai 2008 - Edenred étant issu de la scission des activités de services du groupe hôtelier -, elle aura réalisé un multiple de 2 fois son investissement initial, pour une plus-value d'environ 360 millions d'euros.

"Nous prenons acte de la décision d'Eurazeo de sortir du capital d'Edenred", a indiqué de son côté une porte-parole d'Edenred.

Colony Capital, qui était lié à Eurazeo par un pacte d'actionnaires, a indiqué dès l'annonce de l'opération mardi soir qu'il restait engagé à demeurer à moyen terme au capital d'Edenred.

La société, introduite en Bourse en juillet 2010, a vu depuis sa capitalisation boursière progresser de 127%.

Edenred est désormais valorisé en Bourse à 5,8 milliards d'euros.

"Nous sommes neutres sur Edenred. Même si nous aimons la gestion et comprenons les évolutions solides du business model, nous pensons que la valorisation est assez élevée", a commenté un trader.

Selon des données Thomson Reuters, le titre Edenred se paie 26,5 fois ses profits attendus pour 2013, contre une moyenne de 14,5 fois pour les sociétés du SBF 120.

De son côté, le broker Nomura a, dans la foulée de ces annonces, abaissé sa recommandation de "neutre" à "alléger" sur l'action Edenred.

Blandine Hénault, avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant