EDENRED : baisse du bénéfice au premier semestre, confiant pour 2016

le
0

(AOF) - Edenred a réalisé au premier semestre un résultat net part du groupe de 71 millions d'euros, en baisse de 12,8%.

Le résultat d'exploitation courant a atteint 161 millions d'euros, en baisse de seulement 2,2% grâce à une forte croissance organique et malgré des effets de change défavorables. En organique, il ressort en hausse de 13%. Le volume d'émission du groupe de services prépayés, un indicateur clé de l'activité du secteur, a atteint 9,079 milliards, en hausse de 8,4%. Le taux de marge opérationnelle courante s'est établi à 26,3%.

Le chiffre d'affaires opérationnel sans volume d'émission atteint 74 millions d'euros, en hausse de 5,8% en données comparables, reflétant la contribution de ProwebCE en France, qui connaît une plus forte saisonnalité que les autres activités du groupe.

Le chiffre d'affaires financier atteint 32 millions d'euros, en repli de -1,6% en données comparables. Il résulte d'une nette progression en Amérique latine (+9,8% en données comparables) et d'une décroissance en Europe (-15,4% en données comparables), reflétant l'évolution des taux d'intérêt dans ces régions.

Au second semestre 2016, la croissance du volume d'émission devrait rester solide, reflétant d'une part en Europe, la poursuite d'une bonne dynamique commerciale et des effets calendaires défavorables (en moyenne environ deux jours sur le second semestre) et d'autre part en Amérique latine, une amélioration de la tendance grâce notamment au Mexique et à une exposition croissante au marché de la gestion des frais professionnels au Brésil, qui est en forte croissance et sous-pénétré, a estimé le groupe.

Dans ce contexte, Edenred se fixe pour l'année 2016 un objectif annuel de résultat d'exploitation courant compris entre 350 et 370 millions d'euros. Cet objectif tient compte d'un impact de change estimé à -35 millions d'euros.

Le groupe confirme par ailleurs son objectif organique d'une croissance du volume d'émission attendue pour 2016 entre +8% et +14% (bas de fourchette), en ligne avec l'objectif historique du groupe. Après avoir atteint un niveau élevé au premier semestre, le taux de transformation opérationnel tiendra compte au second semestre de coûts opérationnels supplémentaires et devrait atteindre pour l'année un niveau en ligne avec l'objectif historique du Groupe (supérieur à 50%). Enfin, la progression annuelle du FFO est attendue en ligne avec l'objectif historique de croissance de plus de 10% en données comparables.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant