Ecoutes Sarkozy-Herzog : Copé sort de ses gonds

le
0
Jean-François Copé
Jean-François Copé

Jean-François Copé est en colère. Le président de l'UMP a dénoncé ce mardi soir "une affaire d'Etat qui s'apparente à un véritable espionnage politique", après que le Canard enchaîné a affirmé que Christiane Taubira disposait - depuis le 26 février - des informations sur les écoutes visant Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog dans le cadre d'une enquête pour corruption de magistrat. "Trop, c'est trop, cette affaire est en train de revêtir une exceptionnelle gravité", a estimé dans un communiqué Jean-François Copé, avant de demander au président François Hollande de "dire la vérité aux Français sur cette affaire d'Etat qui s'apparente à un véritable espionnage politique".

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant