Écoutes : nouvelle révélation contre le groupe Murdoch

le
0
La mère d'une fillette assassinée en 2000 qui avait étroitement collaboré avec le tabloïd News of the World aurait elle aussi été victime du piratage de son téléphone. La jeune femme serait «dévastée».

Le scandale des écoutes téléphoniques organisées par le journal News of the World connait un nouveau rebondissement. Il semble que le téléphone de Sara Payne, la mère d'une fillette de 8 ans enlevée puis assassinée en juillet 2000 par un pédophile récidiviste, ait lui aussi été écoutée. Le nom de cette mère figurait en tout cas sur les listes du détective Glenn Mulcaire chargé par le tabloïd d'écouter les boîtes vocales de quelques unes des 4000 personnes victimes du piratage présumé de leur ligne téléphonique dans les années 2000. Il n'est toutefois pas certain que les enquêteurs aient réussi à déterminer s'il y avait bien eu une surveillance et quelle pouvait en être la nature.

Ce qui est sûr, en revanche, c'est que Sara Payne ne serait pas une simple victime de plus. Elle était devenue très proche de l'hebdomadaire après la mort de sa fille Sarah. Dans le cadre de son association de protection de l'enfance, The Phoenix Chief Advocates, elle avait no...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant