Ecoutes: Michel Sapin qualifie Nicolas Sarkozy de pervers

le
10

Le ministre du Travail Michel Sapin a défendu jeudi Manuel Valls en affirmant qu'on pouvait être ministre de l'Intérieur sans être "aussi pervers" que Nicolas Sarkozy qui "adorait avoir sur son bureau toutes les écoutes du monde". Durée:00:52

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.sallio le jeudi 13 mar 2014 à 14:27

    voici le lien pour ceux qui souhaite s'informerenquete-contre-michel-sapin-dans-l-affaire-du-lyonnais

  • j.sallio le jeudi 13 mar 2014 à 14:24

    il y a une affaire M.Sapin de 1992 à 1993 concernant le Crédit Lyonnais, un article en fait foi. Il relate aussi le triste suicide de son prédécesseur Bergovoy.Alors ils ont tous leurs casseroles. Ils ont semé le doute dans les électeurs ce qui explique ce si fort taux d'abstention.

  • j.sallio le jeudi 13 mar 2014 à 14:10

    L'affaire Cahuzac a eu comme effet une bombe, et d'autre on de belles casseroles. Alors si nous devions faire un bon coup de balai, il ne resterait qu'une quantité infime de personnes hors de tout propos à controverse.Certains ont prétendu être au courant de rien, mais il est regrettable pour des personnes qui nous gouvernent qu'ils soient informés par des journaux La question reste de savoir à quoi servent-ils ?

  • sergela3 le jeudi 13 mar 2014 à 14:10

    le mot est fort!! et lui qui nous annonce la baisse du chômage depuis 2ans c'est pas pervers de laisser penser aux chômeurs que le bout du tunnel est proche?Sapin était déjà là du temps de Mitterrand et des grandes oreilles qu'il ferme sa grande G....e ce vieux Co.Cordialement

  • lilian92 le jeudi 13 mar 2014 à 14:07

    SAPIN tu n'est pas au courant,ou tu mens. TAUBIRA a à nouveau menti en brandissant des papiers sur lesquels les journalistes ont zoomé et découvert de les dates qu'elle donnait n'étaient pas celles écrites sur les papiers et en plus il y avait des informations sur les écoutes...

  • j.sallio le jeudi 13 mar 2014 à 14:06

    2 ans pour faire resurgir la liste noir des évadés fiscaux, car il pouvait y avoir des noms de ministres dans ce nouveau gouvernement. La perversion est partout, car certains haut responsable en ont fait l'apologie. La culture du mensonge en est une, car l'hors des présidentielles, les promesses sont légions, mais les ouvriers licenciés eux en subissent les lourdes conséquences

  • JM_A le jeudi 13 mar 2014 à 13:24

    il y a le feu dans la maison socialiste et ça sent le sapin

  • M2280901 le jeudi 13 mar 2014 à 13:23

    la perversion est plus une coutume socialiste style DSK ou Hollande

  • JM_A le jeudi 13 mar 2014 à 13:23

    "c'est pas moi c'est lui et en plus il fait pire ! " c'est l'explication d'un gamin dans la cours de récréation, et en plus ça veut devenir premier ministre...

  • aldine49 le jeudi 13 mar 2014 à 13:22

    Et son patron ça n'est pas un pervers et lui un gros menteur sur la courbe du chomage et tout le reste.