Écoutes allemandes pour la NSA : Merkel était-elle au courant ?

le
0
Pour l'instant, la chancellerie se mure dans le silence.
Pour l'instant, la chancellerie se mure dans le silence.

C'est une vilaine affaire qui prend de l'ampleur en Allemagne : Berlin a donc bel et bien espionné l'Élysée pour le compte de la NSA, depuis la station d'écoutes bavaroise de Bad Aibling. Bad Aibling, c'est dans cette paisible ville de cure lovée en plein coeur de la campagne bavaroise que se trouve la station d'écoutes du BND, les services de renseignements allemands. Pendant des années depuis cette base hyper protégée, le BND aurait copieusement espionné pour le compte de la NSA, son homologue américain et dépassé, en toute impunité et dans la plus grande discrétion, les limites de ses compétences. Le BND aurait en particulier surveillé de près les diplomates français du Quai d'Orsay, les hauts fonctionnaires à l'Élysée et au sein de la Commission européenne. La NSA aurait fourni une liste d'adresses e-mail et de numéros de téléphone et demandé aux Allemands de faire le travail. En outre, les activités de grands groupes, notamment EADS et Eurocopter, auraient eu aussi été depuis une dizaine d'années dans le collimateur de la NSA via la station de Bad Aibling.Le silence de la chancellerieJusqu'à présent, la chancellerie se mure dans un silence discret. La liste de questions envoyée par l'hebdomadaire Der Spiegel au porte-parole du gouvernement est restée jusqu'à ce jour sans réponse. La commission d'enquête parlementaire qui siégera à nouveau cette semaine sera chargée de faire la lumière et de répondre aux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant