Écotaxe: un recul coûterait au moins 800 millions d'euros

le
1
La société Ecomouv' désignée par l'ancien gouvernement pour installer l'ensemble du dispositif de la taxe poids lourds a déjà mis les infrastructures en place.

Alors que la colère contre l'écotaxe gronde, le ministre de l'Agriculture explique que le gouvernement ne peut pas annuler un projet car cela lui coûterait au moins 800 millions à l'État. «Le contrat qui a été signé par Madame Kosciusko-Morizet (ex-ministre de l'Ecologie), par Monsieur Baroin (ex-ministre de l'Economie), par Madame Pécresse (ex-ministre du Budget) à une société qui s'appelle Ecomouv', si on devait le délier, ça coûterait 800 millions d'euros, voilà ce qu'on nous a laissé et voilà pourquoi on ne pas revenir en arrière», a déclaré Stéphane Le Foll sur iTélé.

Le ministère des Transports explique qu'il s'agit d'une clause du contrat conclu par l'ancienne majorité avec Ecomouv' en octobre 2011. Or la suppression de cet impôt issu du Grenelle de l'environnement et mis en place en 2009...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le mardi 29 oct 2013 à 09:11

    ET BIEN SUPPRIMONS 50% DES DEPUTES - 50% DES SENATEURS - 50% DES MINISTRES ET AUTRES NUISIBLES