Ecotaxe suspendue : Ayrault veut «reprendre le dialogue»

le
19
Ecotaxe suspendue : Ayrault veut «reprendre le dialogue»
Ecotaxe suspendue : Ayrault veut «reprendre le dialogue»

Le gouvernement a tranché. Jean-Marc Ayrault a annoncé ce mardi midi la suspension de la mise en oeuvre de l'écotaxe qui cristallise depuis dix jours la colère des Bretons et plonge le gouvernement dans une nouvelle crise politique.

>> QUESTION DU JOUR. Ecotaxe : le gouvernement a-t-il eu raison de suspendre sa mise en place ?

«Le courage ce n'est pas l'obstination, c'est d'écouter, de comprendre, de rechercher la solution, de créer les conditions d'un dialogue. C'est pourquoi j'ai décidé la suspension de la mise en oeuvre de l'écotaxe pour nous laisser le temps nécessaire d'un dialogue au niveau régional et national», a déclaré le Premier ministre à l'issue d'une réunion organisée à Matignon pour trouver un dénouement à ce dossier épineux.

Un position martelée par Jean-Marc Ayrault, un peu plus tard à l'Assembée : «Ma responsabilité, ce n'est pas d'être obstiné, de dire on va passer en force. Le courage, ce n'est pas ça.» Défendant un «geste qui permet de reprendre le dialogue», le chef du gouvernement s'est montré offensif face à la droite : «Les portiques que l'on voit, et qui sont pris comme symbole par les opposants, c'est vous qui les avez fait installer. Alors un peu de courage!»

VIDEO. Ayrault défend sa décision à l'Assemblée

Pour sortir du piège de l'écotaxe, les ministres de l'Agriculture et des Transports, Stéphane Le Foll et Frédéric Cuvillier, avaient adressé lundi des propositions au Premier ministre. Un nouveau report de cette taxe figurait parmi les pistes envisagées. «La suspension n'est pas la suppression», a précisé Jean-Marc Ayrault. Selon lui l'écotaxe est «utile au financement de nos infrastructures ferroviaires et routières».

La droite taclée par le Premier ministre

Cette taxe est une mesure du Grenelle de l'environnement mise en place à l'initiative de Nicolas Sarkozy lors de son quinquennat. Elle doit être payée pour tous les poids lourds ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • KAFKA016 le mardi 29 oct 2013 à 18:13

    En un an et demi, Hollande a réussi à faire croire qu'il détestait les riches, les pauvres, les classes moyennes, les étrangers, les familles hétérosexuelles, les couples homosexuels - qui n'obtiendront pas le GPA -, les fourmis - dont on surtaxe l'épargne -, les cigales - dont on montre du doigt le train de vie -, les travailleurs du dimanche, ceux des autres jours de la semaine - qui doivent toujours cotiser plus -, les écolos, les agriculteurs, les chefs d'entreprise, ....

  • KAFKA016 le mardi 29 oct 2013 à 18:08

    Quand la France se réveillera, l'Élysée tremblera...

  • M3553345 le mardi 29 oct 2013 à 15:35

    C EST VRAIEMENT UN IDIOT OU UN IMBECILE CE CROISE BOCHE

  • paspad le mardi 29 oct 2013 à 15:32

    «Le courage ce n'est pas.............C'est pourquoi j'ai décidé» ,,,,,,,,, sur, il ne sera pas terrassé par le courage, son gras chef non plus

  • cavalair le mardi 29 oct 2013 à 14:42

    Dites moi combien ont deja coute les portiques routiers pour l'Ecotaxe et le debut de la mise en service. Tous cet argent de nos impots partis en fumee. Ils s'en foutent c'est pas eux qui payent A LA PORTE LES PO>URRIs

  • miez1804 le mardi 29 oct 2013 à 14:36

    Comme d'hab c'est la faute des autres, la defiscalisation des heures supp vous l'avait supprimé, ma l'ecotaxe fallait la garder! Bouffon.s

  • cachagui le mardi 29 oct 2013 à 14:16

    Facile vous etes tous des imbeciles.Rassurez-vous pas d'accointance particuliere avec le gouvernenent actuel bien trop factuel.Personne ne veut payer hospitaux,creches,etablissements scolaires,commissariats de police,pompiers,etc...Desesperement.

  • cos6211 le mardi 29 oct 2013 à 14:06

    Des rigolos dans ce gouvernement... Ils me font pitié.

  • Isegoria le mardi 29 oct 2013 à 14:05

    Payer des impôts des taxes ok, mais le problème est que cet argent ne sert pas au financement de l’état, car se dernier doit emprunter pour construire écoles, crèches, hôpitaux... Emprunter pour payer ses fonctionnaires... A qui profite ce hold-up de souveraineté de la loi de janvier 1973 ? au 0.1% les plus riches...

  • jpdeniel le mardi 29 oct 2013 à 13:59

    OUI A LA REVOLTE FISCALE ... tous aux armes citoyens !!!!