Écotaxe : les écologistes prêts à «des aménagements»

le
0
Le coprésident des députés écologistes, François de Rugy, n'est pas opposé à quelques aménagements sur l'écotaxe mais seulement après négociations.

Elle porte le numéro 45. Dans la longue liste des promesses du Grenelle de l'environnement lancé en 2007, «l'éco redevance poids lourds» figurait au nombre de celles destinées à financer les dégâts provoqués par les camions sur le réseau routier, à inciter au développement du fret ferroviaire en lieu et place du transport routier et, par voie de conséquence, à limiter les émissions de CO2.

Le 25 octobre 2007, devant un parterre prestigieux rassemblé à l'Élysée, Nicolas Sarkozy la porte avec plus de 260 autres engagements sur les fonts baptismaux. L'ancien chef d'État proposait alors que «l'on taxe les camions qui traversent la France et utilisent notre réseau routier. Il n'y a aucune raison pour que la France accueille tous les camions qui évitent les routes de nos voisins. Cette taxe servira au financement d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant