Ecotaxe : les «Bonnets rouges» posent un ultimatum au gouvernement

le
14
Ecotaxe : les «Bonnets rouges» posent un ultimatum au gouvernement
Ecotaxe : les «Bonnets rouges» posent un ultimatum au gouvernement

C'est ce qui s'appelle pousser son avantage. Après avoir fait plier une première fois le gouvernement, qui a suspendu l'écotaxe mardi dernier, le mouvement des «Bonnets rouges», à l'origine de la grogne en Bretagne contre cette disposition fiscale, a menacé mardi soir de préparer «de nouvelles actions» si l'écotaxe n'était pas «officiellement supprimée» pour la Bretagne avant mercredi midi.

«Il y aura sans doute de nouvelles actions».

«Nous demandons pour demain midi une annonce officielle de la suppression de l'écotaxe pour la Bretagne», a annoncé à l'issue d'une réunion à la préfecture à Rennes Christian Troadec, maire DVG de Carhaix et un des responsables du mouvement breton, prévenant que sinon «il y aura sans doute de nouvelles actions».

Une quinzaine de bornes ou portiques de collecte de l'écotaxe ont déjà été détruits en France depuis le début de la contestation. Les quatre portiques «ont été détruits en Bretagne», berceau de la contestation, et «un autre a été retiré par précaution» dans la région, a indiqué une porte-parole du ministère. Parmi les bornes, l'une d'elles a été incendiée lundi soir dans les Landes alors qu'une autre avait été incendiée ce week-end dans le département du Nord.

Une fois installés, les bornes et les portiques «deviennent la propriété de l'Etat», a souligné un représentant d'Ecomouv', la société italienne chargée par le précédent gouvernement de la collecte de cette nouvelle taxe sur les poids-lourds, un contrat qui donne d'ailleurs lieu à une polémique depuis deux jours.

Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a également confirmé mardi matin que l'Etat paiera la facture des destructions. Selon le ministère des Transports, un portique coûte entre 500.000 euros et un million. Une borne, qui est simplement posée sur le bord de la chaussée et déplaçable, est facturée 250.000 euros. A terme, le dispositif de contrôle de l'écotaxe ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Lagarde0 le mercredi 6 nov 2013 à 09:08

    dans le nord pas de calais nous avons 15 à 20% de chomeurs et, contraiement, au breton qui ont tout et seulement 5% de chomeur, nous on ne dit rien ... ils ont déjà beaucoup d'avantage

  • Lagarde0 le mercredi 6 nov 2013 à 08:58

    RAZ LE BOL DES BRETONS !!

  • Lagarde0 le mercredi 6 nov 2013 à 08:57

    il m'énerve ces bretons extremistes qui veulent faire la loi dans ce pays, on donne déjà tout à la bretagne et ils en veulent toujours plus

  • a2012out le mardi 5 nov 2013 à 21:33

    @simeoi : tu es un âne ! Quel est le chiffre de la dette actuelle ? 1.852 milliards (http://www.oxoty.com/) Ton président chéri t'a déjà collé 150 milliards en 18 mois. A ce rythme, ça nous fait du 2.200 milliards en gros à la fin du quinquennat. No comment ...

  • simeoi.j le mardi 5 nov 2013 à 20:46

    avisLamentable:l'écotaxe,comme les dettes,c'est de la responsabilité du nain.Pour infos,en 2001,il y avait 980 millards de dette,en 2012 1700 millards de dette!

  • longere3 le mardi 5 nov 2013 à 20:28

    c'est la CHIENLI! Régionalistes jusqu'au boutistes à mâter.envoyons les berets rouges s'occuper de leurs bonnets.

  • lsleleu le mardi 5 nov 2013 à 20:18

    En dehors de l'écotaxe, il y a tellement de choses qui ne vont pas que je n'ai pas assez de place ici pour tout énumérer .....

  • totokaor le mardi 5 nov 2013 à 20:14

    bravo si le gouvernement n'abdique pas le mouvement s'etendra a toute la France et il ne sera plus possible de revenir en arriere. La France s'enflamera....

  • abacchia le mardi 5 nov 2013 à 20:13

    jeanet66 a raison, l’État ne peut pas céder ET ils le savent ! C'est donc bien une déclaration de guerre ! Toutes les strates économiques de notre pays étant touchées par le "ras-le bol-fiscal" et l'amateurisme affiché de l'exécutif... Voyons voir comment tout ça va tourner ? Je conseille au Président et au Gouvernement d'être aussi efficaces avec les bretons qu'ils l'ont été pour les taxes a impôts en France !

  • mucius le mardi 5 nov 2013 à 20:03

    République de m...