Ecotaxe : la facture s'alourdit

le , mis à jour à 07:02
16
Ecotaxe : la facture s'alourdit
Ecotaxe : la facture s'alourdit

L'écotaxe, ses portiques, ses Bonnets rouges et... sa lourde facture. Décidé par Ségolène Royal, l'abandon de ce prélèvement sur le transport de marchandises par poids lourds va coûter finalement beaucoup plus cher que prévu. Annoncée à 800 M€, elle pourrait en réalité grever de 1,2 Md€ les finances publiques.

 

Pour bien comprendre, un petit retour en arrière s'impose. Souvenez-vous, c'était en 2013. La Bretagne était à feu et à sang. Les Bonnets rouges manifestaient en masse contre l'écotaxe. Décidé sous la présidence de Nicolas Sarkozy, ce nouveau prélèvement devait toucher les poids lourds circulant sur les routes nationales. Objectif : récupérer des fonds (1,2 Md€ par an) pour financer le développement des infrastructures de transport. Pour y arriver, le gouvernement de François Fillon avait fait le choix d'un partenariat public-privé (PPP). En clair, à la suite d'un appel d'offres, la société d'origine italienne Ecomouv' a été choisie pour collecter cette taxe, à l'aide de boîtiers GPS embarqués dans tous les camions et de portiques sur les routes. En échange, elle devait recevoir 200 M€ par an...

 

Un bras de fer engagé avec des sociétés de télépéage

 

Après d'innombrables rebondissements (reports, suspensions, etc.), le gouvernement annonce, le 31 décembre 2014, la résiliation du contrat qui le lie à Ecomouv' pour un coût de 800 M€. Sans le crier sur les toits, il a transmis aux parlementaires des documents actualisant la facture à 967,6 M€. Si, dans l'entourage de Ségolène Royal, on évoque des écritures comptables (notamment de remboursement de TVA) pour justifier ce surcoût, l'analyse de la Cour des comptes est plus nuancée. Pour les sages de la rue Cambon, c'est aussi l'indemnisation des banques qui étaient intervenues dans ce PPP qui a alourdi la facture.

Pire, selon un rapport du député PS Olivier Faure, « les coûts de sortie du contrat pourraient ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 il y a 5 mois

    Ne vous inquiétez pas, c'est la Royale qui suit le dossier.

  • CHANOMAR il y a 5 mois

    la faillite de l état est déjà commencé de puis longtemps la vente de notre patrimoine le montre et plus encore les entreprise comme les aéroport qui gagne de l argent brader aux étrangés pour des mauvais gestion des régions et renflouée l Etat comme les autoroutes....... trop de fonctionnaires

  • M3155433 il y a 5 mois

    Encore une faute lourde de politicien de métier , impunie . La suivante va arriver rapidement , ça ne leurs coute rien , meme si ils sont responsables d'un pays entier . Elle n'est pas belle la vie , dans ces tours d'ivoire , dans cette caste prolifique et tres tres couteuses aux français qui eux , triment , et ne passent pas leur temps en promesses , représentations ,voyages , mensonges .

  • m1234592 il y a 5 mois

    écotaxe et la facture qui s'alourdit : l'abrogation socialiste de cette loi a coûté 4 milliards d'€ de pertes de recettes au budget de la France depuis 2013 et je ne parle pas des coût inutiles ni des chicailleries judiciaires socialistes.

  • m1234592 il y a 5 mois

    @jpanto pouvez-*vous citer une seule réalisation du secteur public qui soit réalisée à des coûts décents et qui soit une réussite. 2 exemples récents : le Crédit Lyonnais : disparition de la Banque et un goufre de 25 milliards €, L'éducation nationale le pire résultat de l'OCDE au coût le plus élevé.! Le bac qui n'est autre qu'un certificat de fin d'année scolaire, désolé pour les mentions bien et TB, mais qui permet d'aller polluer des facs engorgées dans des filières sans débouchés.

  • m1234592 il y a 5 mois

    écotaxe votée à l'unanimité des 2 chambres ! eh oui c'est assez rare pour être souligner par les temps qui courrent, pas de 49-3 en vue, rien l'unanimité vous dis-je Royal en tête qui a salué cette loi.

  • m1234592 il y a 5 mois

    La bourde et l'écotaxe 6 ... et la facture s'alourdit. Aucune des procédures inventées n'a abouti. Pire des non lieu sont prononcés et la machine judiciaire socialiste tourne toujours. 3ème cons. l'absence de taxe sur le transport en France améliore la profitabilité des abattoirs et des filières de transformation dans les pays voisins et les porcs font l'aller et retour plongeant toute la filière au plus profond de la crise.

  • m1234592 il y a 5 mois

    La bourde et l'écotaxe 5 sans même essayer d'expliquer tous les bénéfices qu'apportait ce système à notre filière agricole (c'était sans doute trop compliqué pour le gvt). Sans réfléchir non plus aux conséquences de cette décision purement politique. 1ère conséquence perte de revenu de 1 milliard par an pour le budget de la France, 2ème cons. : il a fallu indemniser les sociétés contractantes et les socialistes étant là aussi stupidement procéduriers cela n'est toujours pas soldé et la facture

  • m1234592 il y a 5 mois

    La bourde et l'écotaxe 4 Il arrive que les bretons soient moutonniers, ils étaient face au gouffre et ce maire les a poussé a faire un grd pas en avant. Les socialistes, la bourde en tête, saisissent le prétexte de l'écotaxe sarkozienne pour lui faire endosser les conséquences de leur politique calamiteuse, on a pu le constater par la suite. Et voilà la décision prise sur un hochement de tête par la bourde en chef : on supprime l'écotaxe mère de tous les malheurs.

  • JPANTO il y a 5 mois

    Bel exemple de partenariat public privé. Mais a qui profite donc cela? Et dire que la politicaille grassement rétribuée se plait à donner des leçons de rigueur au monde.