Écotaxe : Ecomouv' pressé par les banques

le
0
Les financiers pourraient demander à l'entreprise chargée de collecter cet impôt le remboursement des 600 millions avancés.

Depuis une semaine, les «spin doctors», ces as de la communication de crise, ont été appelés à la rescousse pour sauver le soldat Ecomouv', le consortium chargé de collecter l'écotaxe pour le compte de l'État français. À la man½uvre, Jean-Christophe Alquier, cet ancien de TBWA qui a notamment planché sur la «réconciliation» entre la fille et la mère Bettencourt, ou sur les frasques de DSK au Sofitel de New York quand Accor était son client. Il faut dire qu'il y a urgence.

Depuis que Jean-Marc Ayrault a suspendu l'entrée en application de l'écotaxe le 30 octobre, Ecomouv' - contrôlé à 70% par l'italien Autostrade -, est dans l'½il du cyclone. Pour financer ce dispositif qui a pris la forme d'un partenariat public-privé, cette filiale d'Autostrade a emprunté plus de 600 millions d'euros auprès d'un «pool» bancaire constitué ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant