Ecosse-Une victoire du "oui" au référendum coûterait cher à RBS

le
0

LONDRES, 1er août (Reuters) - Royal Bank of Scotland RBS.L a prévenu vendredi qu'une victoire du "oui" au référendum sur l'indépendance de l'Ecosse pourrait provoquer une forte hausse de ses coûts et avoir une incidence significative sur ses activités. En début d'année, RBS, détenue à 81% par l'Etat britannique, avait dit étudier ses options dans l'hypothèse où les Ecossais se prononceraient le 18 septembre en faveur de l'indépendance. La banque a pris soin de ne pas intervenir dans le débat politique mais elle a souligné, en marge de la présentation de ses résultats du premier semestre, les risques potentiels que ferait peser une victoire du "oui". ID:nL6N0Q02ND Un vote en faveur de l'indépendance "pourrait considérablement nuire aux coûts du groupe et aurait une incidence défavorable sur ses activités, sa santé financière, ses résultats d'exploitation et ses perspectives." Selon RBS, les incertitudes qu'entraînerait une victoire du "oui" auront probablement une incidence importante sur ses notes de crédit et "pourrait également avoir un impact sur l'environnement fiscal, monétaire, juridique et de régulation auquel est soumis le groupe." Quatre millions d'Ecossais âgés de 16 ans et plus sont appelés à voter dans moins de deux mois pour se prononcer sur l'accord qui lie l'Ecosse à l'Angleterre depuis 307 ans. Les derniers sondages donnent le "non" largement vainqueur mais les partisans de l'indépendance semblent réduire l'écart. (Matt Scuffham, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant