Ecosse : L'effet Cotter ?

le
0
Ecosse : L'effet Cotter ?
Ecosse : L'effet Cotter ?

Quatre ans après avoir raté les quarts de finale pour la première fois, l'Ecosse, en pleine reconstruction, devra dominer les Samoa, le Japon et les USA pour atteindre son but. Le premier effet Cotter ?

 


PARCOURS EN COUPE DU MONDE
1987 : quarts de finale
1991 : 4eme
1995 : quarts de finale
1999 : quarts de finale
2003 : quarts de finale
2007 : quarts de finale
2011 : 1er tour


CALENDRIER
23/09 (à 15h30 - Gloucester) : Ecosse - Japon
27/09 (à 15h30 - Leeds) : Ecosse - Etats-Unis
03/10 (à 17h45 - Newcastle) : Ecosse - Afrique du Sud
10/10 (à 15h30 - Newcastle) : Ecosse - Samoa                        

Capitale : Edimbourg
Superficie : 78 772 km²
Population : 5 295 000
Hymne : Flower of Scotland (écoutez ici) 

Fédération créée en 1873
Classement WorldRugby (07/09/15) : 10eme
Nombre de licenciés
: 49 305
Nombre de clubs : 257
Emblème : le chardon
Surnom : le XV du chardon
Site internet : www.scottishrugby.org
Twitter : @Scotlandteam
Couleurs : bleu marine et blanc

Retour en quart ?

Dernière du Tournoi des VI Nations 2015, l’Écosse arrive en Angleterre avec un déficit de confiance évident. Pourtant, le jeu développé depuis l’arrivée de Vern Cotter en a séduit plus d’un. Pour le moment, cela ne s’est pas traduit dans les résultats. Si l’on excepte la lourde défaite contre l’Irlande (40-10) lors de la dernière journée, les Écossais ont souvent tenu la dragée haute à leurs adversaires. Sept points d’écart face à la France, trois face au pays de Galles et l’Italie, douze face à l’Angleterre, l’Ecosse n’a pas été ridicule, loin de là ! Mais cette équipe manque encore de certitudes pour arriver à créer la surprise dans cette compétition. Vern Cotter, qui a embauché un spécialiste de la gestion du stress et des comportements pour un stage commando à Font-Romeu en préparation, a tout mis en œuvre pour mettre ses joueurs dans les meilleures conditions. Une équipe qui ne devrait arriver à maturité que d’ici deux à trois ans…

Le joueur à suivre : Mark BENNETT

Qui se souvient de Mark Bennett ? Pas grand monde et pourtant… Arrivé en Auvergne lors de la saison 2011-2012, le jeune Écossais n’a fait aucune apparition avec le maillot de l’ASM, la faute à une vilaine blessure aux ligaments croisés et à une redoutable concurrence au poste de centre. À l’époque, Vern Cotter était l’entraîneur de Clermont mais n’avait pas daigné lui laisser sa chance. Depuis, le technicien néo-zélandais a pris en main l’Écosse et a revu à la hausse les qualités de ce jeune joueur doté d’une pointe de vitesse phénoménale et d’appuis impressionnants. Remarqué cette saison en Coupe d’Europe face à Bath et Montpellier, Bennett a connu sa première cape internationale le 8 novembre 2014 face à l’Argentine pour une victoire de prestige (41-31). À 21 ans, avec son gabarit modeste et son style atypique, Mark est devenu l’un des hommes de base de l’Ecosse. Il est d’ailleurs l’un des cinq joueurs à avoir débuté tous les matchs du dernier Tournoi des VI Nations. Qu’en sera-t-il en septembre ?

Le sélectionneur : Vern COTTER

Après avoir faire la pluie et le beau temps en Nouvelle-Zélande (vainqueur du Super 12 avec les Crusaders en 2005 et 2006) et en Auvergne (188 victoires en 283 matches, un Brennus et un Challenge Européen pour quatre finales perdues avec Clermont), Vern Cotter (53 ans) a pour la première fois de son immense carrière d’entraîneur pris les rênes d’une sélection. C’était à l’été 2014. Depuis, la sélection écossaise évolue, change et se transforme. Parfois séduisante mais aussi décevante, elle prend peu à peu la mesure de la méthode Cotter. Pour sa première grande échéance, le technicien néo-zélandais n’aura pas le droit à l’erreur dans un groupe à la portée du Chardon.

LES 31 ECOSSAIS
Avants (17) : David Denton (Edimbourg), John Hardie (sans club), Josh Strauss (Glasgow), Alasdair Strokosch (Perpignan/FRA), Ryan Wilson (Glasgow), Grant Gilchrist (Edimbourg), Jonny Gray (Glasgow), Richie Gray (Castres/FRA), Tim Swinson (Glasgow), Fraser Brown (Glasgow), Ross Ford (Edimbourg), Stuart McInally (Edimbourg), Alasdair Dickinson (Edimbourg), Ryan Grant (Glasgow), Gordon Reid (Glasgow), Willem Nel (Edimbourg), Jon Welsh (Newcastle/ANG)

Arrières (14) : Stuart Hogg (Glasgow), Sean Lamont (Glasgow), Sean Maitland (London Irish/ANG), Tommy Seymour (Glasgow), Tim Visser (Harlequins/ANG), Mark Bennett (Glasgow), Peter Horne (Glasgow), Matt Scott (Edimbourg), Richie Vernon (Glasgow), Finn Russell (Glasgow), Duncan Weir (Glasgow), Sam Hidalgo-Clyne (Edimbourg), Greig Laidlaw (Gloucester/ANG), Henry Pyrgos (Glasgow)

Avec la collaboration du magazine OVALE

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant