Ecoslops s'introduit en Bourse

le
0
Michel Pingeot, PDG d'Ecoslops. (© Le Revenu)
Michel Pingeot, PDG d'Ecoslops. (© Le Revenu)

(lerevenu.com) - La société de 56 salariés est spécialisée dans le recyclage des déchets marins. Elle est en mesure de transformer 80% des hydrocarbures contenus dans les eaux de ballast, de fond de cale ou issues des salles des machines en carburant consommable par les navires. «Nous sommes les seuls à maîtriser ce processus», explique le PDG d'Ecoslops, Michel Pingeot. Pour financer son développement, la société espère lever 14 millions d'euros via une introduction en Bourse sur Alternext ouverte jusqu'au 16 février prochain.

La forte baisse du pétrole depuis huit mois n'incite pas à investir dans le secteur des hydrocarbures. Pourtant, même dans un contexte dégradé, Ecoslops a des atouts intéressants dans une optique d'investissement spéculatif. Le groupe dispose déjà d'une usine opérationnelle au Portugal. Elle devrait lui permettre de dégager ses premiers flux de trésorerie positifs dès le second semestre.

Entretien avec Michel Pingeot, cofondateur et PDG d'Ecoslops

En année pleine, la génération de cash est attendue entre 4 et 6 millions d'euros. Et le seuil de rentabilité de l'unité est estimé à 35 dollars le baril, un niveau nettement inférieur au cours actuel du Brent (57 dollars). Les fonds levés seront utilisés pour financer la construction d'une seconde usine en Côte d'Ivoire qui pourrait être opérationnelle d'ici fin

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant