Ecoslops pourrait déployer sa technologie pour Total

le
0
Collecte de résidus pétroliers par Ecoslops. (© Ecoslops)
Collecte de résidus pétroliers par Ecoslops. (© Ecoslops)

Affecté par la faiblesse du prix du pétrole, le titre d’Ecoslops a fortement chuté en 2015. Depuis le début de l’année, il a toutefois repris des couleurs grâce au succès d’une émission obligataire qui lui a offert un peu de visibilité.

L’annonce du 21 septembre pourrait entrainer un nouveau rebond de l’action.

Un partenariat qui crédibilise la technologie de l’entreprise

Le groupe a en effet signé «un protocole d’accord avec Total en vue de former un partenariat pour implanter à La Mède, dans les Bouches-du-Rhône, une unité de régénération de résidus pétroliers issus du transport maritime». La décision finale d’investissement sera prise en 2017.

Au-delà des chiffres d’affaires que pourraient apporter la concrétisation d’un tel projet, ce partenariat avec un acteur de premier plan du raffinage européen crédibilise la technologie de l’entreprise et pourrait renforcer sa notoriété.

En attendant, les résultats de la société devraient être portés par la montée en puissance de sa première usine, à Sinès au Portugal.

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant