Economies : plusieurs députés PS assurent qu'ils ne voteront pas le plan

le
2
Economies : plusieurs députés PS assurent qu'ils ne voteront pas le plan
Economies : plusieurs députés PS assurent qu'ils ne voteront pas le plan

Manuel Valls a eu beau leur écrire, lâcher du lest sur les petites retraites, sur les salaires des fonctionnaires les plus modestes...il n'aura pas réussi à convaincre l'ensemble des députés PS. Plusieurs, «une cinquantaine» selon le député PS Jean-Marc Germain, assurent qu'ils ne voteront pas mardi son plan d'économie de 50 Mds d'?. Et ce en dépit des consignes du Parti socialiste qui a donné lundi soir son feu vert - néanmoins timide : 31 voix pour, 15 «contre» et une «abstention» - au programme de stabilité du gouvernement.

«Aujourd'hui je désapprouve un peu moins ce pacte qu'hier» a concédé sur BFMTV le député PS de Seine-Saint-Denis Mathieu Hanotin. «Sachant que les grands équilibres n'ont pas été modifiés (...), demain je n'approuverai pas cette trajectoire qui nous est proposée» a-t-il déclaré sans préciser s'il voterai contre ou s'abstiendrai.

«Les efforts demandés aux Français sont trop rapides»

Même réticence affichée du côté du député PS Christian Paul, qui avait déjà annoncé qu'il s'abstiendrait lors du vote mardi. «Il n'y a rien sur les allocations familiales et les allocations logement. Les contre-parties aux aides massives pour les entreprises, que nous réclamons, ne sont pas évoquées». «Si le Premier ministre au lendemain de cette lettre ne va pas au-delà, il n'y a pas de raison suffisante pour changer de position» prévient-t-il. 

La lettre de Valls n'a pas convaincu non plus Pouria Amirshahi, député PS de l'aile gauche du parti. «Il y a des gestes bienvenus en direction des plus fragiles qui montrent que notre exigence fut indispensable» reconnaît l'élu des Français de l'étranger. «Mais le pacte de responsabilité, dans ses principes et dans son montant, reste hélas intangible. Je ne voterai pas cette trajectoire budgétaire, comme d'ailleurs en 2013.»

Selon Jean-Marc Germain député PS des Hauts-de-Seine et proche de Martine Aubry, «une cinquante de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9095115 le mardi 29 avr 2014 à 08:06

    Regardez toute cette clique sur a photo.Tous payés grassement avec nos impots pour détruire ce pays et baratinner à longueur d'année et pour detruire nos fleurons industriels.Une honte ces faignasses

  • mlaure13 le lundi 28 avr 2014 à 23:51

    Tout ça c'est du pipeau...de la poudre aux yeux...gagner du temps, encore du temps, pour avoir droit à une bonne retraite dorée bien méritée, style notre Ayrault national, avec à ce jour , plus de 200 000 € par AN jusqu'à sa mort... il faut vite leurs cou-per la tê-te !!!...