Écologie : une campagne choc

le
0
A quelques jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture, la justice accepte que France Nature Environnement placarde dans le métro parisien ses affiches contre les OGM, les pesticides et les algues vertes.

La justice a tranché. France Nature Environnement (FNE), fédération regroupant 3.000 associations écologistes, va pouvoir coller du 15 au 21 février dans le métro parisien (Odéon, Saint-Lazare, Montparnasse), les six affiches de sa nouvelle campagne sur les dégâts provoqués selon eux par l'agriculture intensive. Deux organisations représentant les filières porcine et viandes, s'estimant mises en cause, avaient saisi la justice d'une demande d'interdiction en référé de deux visuels. Demandes qui ont été rejetées lundi après-midi.

Il faut dire qu'à quelques jours de l'ouverture du Salon de l'Agriculture, les affiches de FNE sur les trois «fléaux majeurs» que sont la prolifération d'algues vertes, la dangerosité des OGM et des pesticides pour les abeilles, passent mal auprès des agriculteurs.

«Il y a d'autres façons d'ouvrir le dialogue que de taper toujours sur la tête des mêmes», regrette Inaporc, l'interprofession nationale porcine, qui demandait l'interdic

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant