Ecologie : quatre ministres interpellent Jean-marc Ayrault

le
1
Ecologie : quatre ministres interpellent Jean-marc Ayrault
Ecologie : quatre ministres interpellent Jean-marc Ayrault

Un nouveau dossier pour la rentrée, déjà chargée, du gouvernement. Quatre ministres - Cécile Duflot (Logement), Philippe Martin (Ecologie), Stéphane Le Foll (Agriculture) et Pascal Canfin (Développement) - ont décidé de marquer le coup en envoyant une lettre au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, annonce le JDD , une missive demandant l'accélération de la transition écologique.

Dans ce texte rédigé à l'occasion du séminaire de rentrée de lundi consacré à la France en 2025, ils estiment que «sans une évolution rapide» du système productif actuel, «l'accès aux ressources sera cause de conflits et d'inégalités nouvelles».

«La question n'est donc désormais plus de savoir si nous allons faire face à la mutation écologique ou non, mais bien si nous souhaitons la conduire ou la subir», disent-il. «En 2025, la France devra avoir relevé le défi de la transition écologique et prioritairement celui de la transition énergétique», ajoutent-ils. «Cette économie écologique pourrait s'articuler autour de trois objectifs majeurs : la prospérité, la soutenabilité et la solidarité», disent-ils.

Créer des emplois et réduire les dépenses des ménages

Selon les quatre ministres, «la prospérité durable permettra de créer des emplois et de réduire les dépenses contraintes des ménages». «En engageant dès aujourd'hui, la transition des filières industrielles et du tissu économique, il est possible de créer d'ici à 2025 un million d'emplois dans la transition écologique».

Sur la question du pouvoir d'achat, ils jugent aussi que «réduire les factures d'énergie, de logement ou de transport est un objectif atteignable par une mobilisation des pouvoirs publics et un pacte avec les acteurs sociaux». Ainsi pour une grande partie des Français «une rénovation thermique efficace couplée à une meilleure gestion de l'énergie, c'est de 50 à 250 EUR d'économies par mois possibles suivant les situations».

La ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2179486 le dimanche 18 aout 2013 à 15:45

    Sauf que Ayrault est zéro en ce qui concerne l'écologie et la transition énergétique !Il ne voit que par la croissance s'imaginant encore dans un monde infini....Pourquoi donc avons-nous ça comme premier ministre ??? Orné d'œillères et de certitudes, il nous mène droit dans le mur ! Et pourtant 2015 c'est pas loin !!!