École : un projet qui prendra corps à l'été

le
0
Un ministre de l'Éducation nationale numéro trois du gouvernement, le symbole se veut significatif de l'importance que revêtira l'école dans les mois à venir.

Le projet: «refonder l'école de la République», comme François Hollande l'a répété lors de la passation de pouvoirs. La déclinaison, pourtant, attendra l'après-législatives et les négociations estivales avec les syndicats.

La «semaine de cinq jours», une mesure symbolique

C'est la première annonce du ministre, qui reprenait en cela une promesse de campagne: en finir avec la semaine de quatre jours. Mais la déclaration de Vincent Peillon relève de cette audace mesurée dont fait preuve le nouveau ministre. La «semaine de cinq jours» (en fait quatre jours et demi) comprendra en effet «le mercredi, c'est sans doute mieux, ou le samedi». Les collectivités locales, qui, déjà, avaient tout loisir de choisir le mercredi, pourront opter pour ce jour et éviter de fâcher qui que ce soit en réintroduisant le samedi. Quant aux vacances scolaires, elles pourraient être raccourcies de deux semaines, si un accord est trouvé avec les syndicats enseignants.

Des postes dès la...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant