Ecole : les mesures du gouvernement pour renforcer les «valeurs de la République»

le
8
Ecole : les mesures du gouvernement pour renforcer les «valeurs de la République»
Ecole : les mesures du gouvernement pour renforcer les «valeurs de la République»

La vague d'attentats meurtriers qui a endeuillé la France la semaine passée a accéléré ce que François Hollande appelle «l'acte II de la refondation de l'école». Après avoir distillé une partie des nouvelles mesures du gouvernement en matière d'éducation lors de ses voeux aux professeurs, le président de la République laisse ce jeudi le soin à la ministre Najat Vallaud-Belkacem de les développer. Cette dernière détaille ainsi le «plan d'action» qui entrera en vigueur dès la rentrée 2015 pour un coût de plus de 250 millions d'euros sur trois ans.

Son but, remettre au coeur de l'apprentissage les valeurs de la République, la laïcité et la citoyenneté dès le plus jeune âge. «L'école n'est pas étanche aux dérives de la société», explique-t-elle en référence notamment aux incidents recensés lors des minutes de silences en hommage aux dix-sept victimes des attentats. S'il faut distinguer «les jeunes qui se cherchent», précise-t-elle, le non-respect des rites républicains devra systématiquement être signalé. D'ici juillet 2015, 1000 enseignants seront formés à la laïcité. Des partenaires extérieurs à l'école, telles des associations, seront sollicités. Et des travaux d'intérêt général seront organisés. La maîtrise du français par tous est également «un chantier prioritaire», insiste Najat Vallaud-Belkacem, avec une évaluation du niveau des élèves en début de CE2.

Dans la soirée, la ministre est allée plus loin, annonçant sur France 2 son intention de mener «dans quelque temps» une «action résolue pour favoriser la mixité sociale dans les collèges, pour revoir la carte scolaire».Le Premier ministre Manuel Valls se rendra en sa compagnie vendredi dans deux établissements scolaires en Seine-et-Marne, le lycée agricole de Brie-Comte-Robert et un collège de Pontault-Combault, pour échanger sur plan avec les élèves et les enseignants.

CODE QUESTION DU JOUR. >>Notre question ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le vendredi 23 jan 2015 à 10:15

    Lire, écrire, compter, apprendre par coeur afin de développer sa capacité à mémoriser, respecter leurs enseignants et les adultes en général. Savoir se lever afin de laisser la place à une personne plus âgée ! C'est ce qu'on appelle le respect ! Pas leur simili respect qui s'appelle de la soumission ou de la domination. Respecter les femmes et protéger les plus faibles ! Exit les co.nne.ries du type théorie de genre, etc....

  • pichou59 le jeudi 22 jan 2015 à 15:10

    rentrée, les élèves et leurs parents signeront une «charte de la lecture et de l'écriture

  • M2833874 le jeudi 22 jan 2015 à 15:06

    Quand-est ce qu'on leur apprend à lire/ecrire/compter?

  • M7523987 le jeudi 22 jan 2015 à 14:47

    C'est pire que dans les écoles privées d'il y a 40 ans !!! Demander aux enfants de chanter la Marseillaise ???? on tombe sur la tête !!!! Ils cherchent à formater l'ensemble de la jeunesse pour en fabriquer un troupeau tout acquis au pouvoir !!!!! Nous ne pouvons pas accepter une telle manipulation !!!

  • dresden le jeudi 22 jan 2015 à 14:47

    On peut résumer en une phrase : inculquer les valeurs socialistes aux enfants.

  • M8252219 le jeudi 22 jan 2015 à 13:57

    Les socia/listes, les francs-ma:çons, les libres penseurs ont réussi à faire sortir en une centaine d'années la morale de l'école. Ils vont devoir maintenant recréer les" dix comm/andements républicains!! ont n'a pas fini de se marrer des belles empoignades en perspective

  • dotcom1 le jeudi 22 jan 2015 à 13:57

    La laïcité est un préalable nécessaire à la bonne assimilatrion de la théorie du genre dans l'esprit des patients, pardon... enfants.

  • M1178616 le jeudi 22 jan 2015 à 13:08

    il faut d'abord apprendre aux enfants à lire et écrire.