École : le projet Peillon à l'Assemblée

le
0
L'opposition dénonce un «projet fade». Les 60.000 postes promis par François Hollande et le casse-tête des rythmes scolaires devraient animer les débats.

En cette semaine de vacances scolaires, le projet de loi pour «la refondation de l'école de la République» fait son entrée dans l'Hémicycle. Le ministre de l'Éducation, Vincent Peillon, qui souhaite «un grand débat public», prononce aujourd'hui son discours de présentation.

Que peut-on attendre de ce débat? «Pas grand-chose», selon Benoist Apparu, député (UMP) de la Marne et auteur en 2009 d'un rapport sur la réforme du lycée. Si l'ancien ministre du Logement partage le constat de l'actuel gouvernement sur l'école (décrochage, aggravation des inégalités), il ne perçoit pas dans le projet Peillon de véritable refondation, «alors même que le ministre en avait les moyens».

Benoist Apparu présentera malgré tout sa vision de la refondation, à travers un contre-projet proposant rien de moins qu'une nouv...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant