École : l'écart grandit entre filles et garçons

le
0
Selon l'étude Pisa 2012, ils s'effondrent en français et elles ne rattrapent pas leur retard en mathématiques.

Les filles seraient douées en français et nulles en mathématiques. Et pour les garçons, ce serait l'inverse. Ces présupposés caricaturaux se perpétuent de génération en génération. Et ne sont pas sans conséquences. La dernière enquête Pisa qui étudie tous les trois ans le niveau des élèves de quinze ans dénonçait déjà en 2009 une «triple fracture sociale, ethnique et sexuée» en France. Avec Pisa 2012, notre pays continue à creuser l'écart entre les sexes. Des différences qui varient fortement selon les disciplines. Si l'écart concernant les sciences est quasi nul, ce dernier est en revanche marqué en mathématiques avec neuf points en faveur des garçons. Ces derniers devancent les filles dans 37 des pays participants, et les filles dépassent les garçons dans seulement cinq pays (l'Islande, la Jordanie, la Malaisie, le Qatar et la Thaïlande).

En ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant