Ecoeuré, Rabobank arrête de sponsoriser le cyclisme

le
0
Après les révélations sur les pratiques de dopage du champion américain Armstrong, la banque néerlandaise annonce son retrait du cyclisme professionnel. Une catastrophe pour l'équipe qui perd 90 % de ses revenus.

«Nous ne sommes plus convaincus que le monde du cyclisme professionnel international soit en mesure de produire un sport propre et juste. Nous ne croyons pas que les choses iront en s'améliorant dans un futur proche». Le jugement est sévère, mais traduit l'exaspération des sponsors après le séisme de l'affaire Lance Armstrong, radié à vie par l'agence américaine antidopage (Usada). Ce matin, Rabobank, la banque néerlandaise sponsor d'une équipe professionnelle, a annoncé qu'elle cesserait tous ses investissements dans le vélo professionnel, tant chez les hommes que chez les femmes. Et ce, dès le 31 décembre prochain.

Une situation «inévitable»

Est ce le début d'une longue série? Pas impossible, tant le «système de dopage le plus sophistiqué au monde» selon l'Usada, qui aurait été mis au point par l'entourage de Lance Amstrong prouve la difficulté pour le monde du vélo à rattraper les tricheurs. Pour la banque, ce rapport «en dit long» sur les pratiques ac

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant