Éclairer son jardin sans électricité ou...presque !

le
0
Éclairer son jardin sans électricité ou...presque !
Éclairer son jardin sans électricité ou...presque !

Très décoratifs mais parfois trop énergivores, certains éclairages ne sont pas conseillés si on veut limiter son impact énergétique. Pour mettre en valeur un jardin, préférez des systèmes d'éclairage fonctionnels, plus économes et plus performants pour ainsi mieux maîtriser votre consommation électrique et viser l'efficacité énergétique optimale.

Quelque soit le type de lampe que vous choisissez, optez pour un dispositif de déclenchement automatique avec un détenteur de présence et/ou une minuterie qui limitera l'éclairage et permettra d'éviter les petits oublis. Enfin, certains systèmes d'éclairage sont munis d'interrupteurs crépusculaires qui réagissent à l'intensité lumineuse et se déclenchent à la tombée de la nuit. Focus.

Éclairer sans électricité... à la bougie !

Pour baliser une allée, éclairer un escalier, une table ou une piscine, vous pouvez utiliser des lanternes ou des photophores. Non polluantes et entièrement autonomes, les bougies subliment l'extérieur en émettant une lumière douce et chaleureuse et en apportant un petit côté guinguette au jardin.

Ne cédez pas à la tentation des bougies parfumées que vous pouvez trouver dans le commerce, ces dernières contiennent du formaldéhyde, de l'acroléine et des particules nocives pour la santé et pour la planète. Jouez la carte du 2 en 1 en optant pour des bougies à la citronnelle, faites-maison ou bio, qui, non seulement diffusent une odeur agréable mais éloignent aussi les moustiques.

Éclairer sans électricité : exploiter l'énergie solaire

Pratiques et extrêmement simples à installer puisque sans fils, les lampes solaires sont autosuffisantes dans leur alimentation et donc très économiques. Ainsi, en consommant moins voire pas l’électricité du réseau, les émissions de gaz à effet de serre sont nettement réduites. Comment ça marche ? La lampe se charge d'énergie du soleil durant la journée via des cellules ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant