Echouage d'oiseaux marins : la LPO porte plainte contre X pour pollution

le
0
Echouage d'oiseaux marins : la LPO porte plainte contre X pour pollution
Echouage d'oiseaux marins : la LPO porte plainte contre X pour pollution

Depuis fin janvier, ce sont plus de 38 000 oiseaux, principalement des alcidés (le Macareux moine, le Guillemot de troïl et le Pingouin torda) qui se sont échoués sur les plages, dont 7500 en Espagne et en Grande-Bretagne. Outre l'hécatombe historique en France, 15% des oiseaux échoués sur le littoral atlantique ont été retrouvés mazoutés. Le CEDRE (Centre de documentation, de recherche et d'expérimentations sur les pollutions) a été missionné pour faire des analyses et une enquête judiciaire est actuellement en cours. Bien décidée à ce que la source de la pollution marine soit identifiée, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) a décidé de porter plainte contre X auprès du tribunal de Brest.

Un échouage massif historique en France...

Depuis fin janvier, le bilan provisoire sur le littoral atlantique s'élève à plus de 30 000 oiseaux échoués (toutes espèces confondues), dont près de 3 000 individus ont été accueillis dans les centres de sauvegarde de la LPO Aquitaine (Audenge), la station Ornithologique LPO de l'Ile Grande et les autres centres de l'UFCS (Union française des Centres de Sauvegarde de la faune sauvage (http://uncs.chez.com/). En proportion, le Macareux moine représente entre 60 et 65 % des individus échoués (au moins 18 500 macareux, dont plus de 1 000 accueillis en centres de sauvegarde) et le Guillemot de Troïl représente environ 25 % des individus échoués (environ 8 000 guillemots, dont plus de 1300 accueillis

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant