Échirolles : deux frères au c?ur de l'enquête

le
2
Ils ont été déférés avec six autres personnes devant un juge pour «assassinats».

Ils sont le fil rouge de cette terrible affaire où Kevin et Sofiane, ces deux jeunes d'Échirolles, sont tombés vendredi dernier sous les coups de couteau d'une quinzaine d'agresseurs. Six jours après les faits, l'enquête qui se poursuit désormais dans le cadre d'une information judiciaire pour «assassinats» fait apparaître le rôle central de deux frères militaires, Sid Ahmed, 19 ans et Mohammed, son aîné de deux ans, tous deux arrêtés en début de semaine. Ils seraient les principaux acteurs de ce drame qui s'est joué en trois actes. Tout démarre dans l'après-midi de vendredi d'une bagarre entre Wilfrid, le jeune frère de Kevin avec Sid Ahmed suite «à un mauvais regard». Ce jeune garçon affecté au 54e régiment d'artillerie à Hyères dans le Var est ce jour-là en permission.

La scène a lieu pas loin du lycée Marie-Curie, avenue du 8 mai-1945, une de ces larges artères en ligne droite qui découpent Échirolles en carrés. Elle a lieu quasiment sous les fen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le jeudi 4 oct 2012 à 00:13

    Mauvais présage pour l'Armée Islame Française

  • chatnour le mercredi 3 oct 2012 à 23:23

    "Sid Ahmed, et Mohammed" ! on l'aurait parié ! Ah, décidément, les suédois ...!