Échec scolaire : comment l'Allemagne a réformé son système

le
0
En 2001, la publication de la première étude PISA faisait l'effet d'un choc outre-Rhin classant les lycéens allemands en bas de tableau par rapport à l'ensemble des pays de l'OCDE. Un vaste programme de réformes a permis d'enrayer ces mauvais résultats.

L'Allemagne a connu un véritable «choc éducatif» en 2001 avec la publication des résultats de la première étude PISA. Un élève allemand âgé de 15 ans sur quatre ne savait ni lire, ni écrire correctement. Les résultats des lycéens allemand en mathématiques et en sciences étaient en dessous de la moyenne des pays de l'OCDE... Un comble au pays de Goethe et Schiller qui était alors classé en 22ème position sur 32. Fière de sa culture, l'Allemagne découvrait que son système éducatif modèle ne l'était pas.

Les ministres en charge de l'éducation des seize Länder allemands réagirent de façon quasi-hystérique à ce constat. Et ils décidèrent d'un vaste programme de réformes visant à améliorer le système éduca...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant