Echec du tir d'un missile balistique M51 en Bretagne

le
0

PARIS (Reuters) - Un missile balistique M51 s'est auto-détruit dimanche après un tir d'essai depuis un sous-marin stationné dans la baie d'Audierne (Finistère), a annoncé le ministère de la Défense.

Une commission d'enquête va être mise en place pour déterminer les causes de l'échec du tir du missile, qui ne portait pas de charge nucléaire, précise le ministère.

Ce tir, le sixième pour le missile M51, a été effectué depuis le sous-marin nucléaire lanceur d'engins "Le Vigilant".

"La sortie du missile à partir du sous-marin s'est déroulée normalement et en toute sécurité pour le sous-marin et son équipage", explique le ministère dans un communiqué.

"Lors de la première phase du vol, un incident s'est produit et a entraîné l'autodestruction du missile. A ce stade d'analyse et d'observation, les débris sont tombés dans la zone interdite pour la circonstance à la navigation maritime et à la circulation aérienne", poursuit-il, en précisant que les débris seront récupérés.

Mis en service fin 2010, le M51 a été développé et produit par Astrium, filiale à 100% d'EADS, pour le compte de la Direction générale de l'armement et de la marine Nationale.

Jean-Baptiste Vey, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant