Echec annoncé de la mission sur les déficits américains

le
0

WASHINGTON (Reuters) - Les coprésidents de la commission spéciale du Congrès des Etats-Unis, chargée d'examiner les moyens de réduire le déficit fédéral, ont annoncé lundi, comme attendu, l'échec de leur mission.

"Après des mois de travail acharné et de délibérations intenses, nous sommes arrivés aujourd'hui à la conclusion qu'aucun accord bipartisan ne sera en mesure d'être annoncé avant la date limite du comité", ont fait savoir dans un communiqué commun Jeb Hensarling, élu républicain à la Chambre des représentants, et Patty Murray, sénatrice démocrate.

Ce "super-comité", formé de six démocrates et six républicains, avait été créé cet été après l'accord sur le relèvement du plafond de la dette américaine. Il était censé identifier au moins 1.200 milliards de dollars d'économies sur dix ans.

L'accord trouvé le 31 juillet sur le relèvement du plafond de la dette fédérale prévoyait que ce "super-comité" remette ses conclusions ce mercredi au plus tard.

Cet échec entraîne le déclenchement d'un mécanisme de réductions de 1.200 milliards de dollars de dépenses à partir de 2013. Ces réductions automatiques doivent frapper à parts égales les programmes civils et militaires.

En dépit de cet échec, la "crise budgétaire doit être résolue" et ne peut être laissée à la "prochaine génération", lit-on dans le communiqué.

L'agence de notation Standard & Poor's a fait savoir que la note de crédit américaine ne serait pas affectée par l'échec de ces discussions.

Démocrates et républicains siégeant au "super-comité" se sont opposés sur deux questions cruciales: les impôts et les programmes sociaux.

Après avoir cédé sur les coupes budgétaires lors des précédentes batailles livrées au Congrès, les démocrates réclamaient une augmentation significative des impôts, notamment pour les riches.

Les républicains, qui avaient accepté de revenir sur leur refus de principe de toute hausse des impôts, demandaient en revanche une refonte fondamentale des programmes de sécurité sociale, dont Medicare, ouvert aux plus de 65 ans.

L'endettement américain a dépassé le cap de 15.000 milliards de dollars. L'équivalent de son produit intérieur brut.

Le président américain Barack Obama réagira à 22h45 GMT à l'échec du "super-comité", a fait savoir la Maison Blanche.

Richard Cowan, Catherine Monin pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant